Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Décès de Nook. La récupération des cendres

Publié le par Patrick

Mardi 25 septembre 2012

La crémation est terminée mais le cérémonial non. C’est la journée de récupération des cendres.

Le matin de bonne heure, le père de Nook avec les amis de la famille construisent la « demeure de la défunte » en bambou et en bananier. Elle représente la maison familiale de Nook avec les équipements qui composent un foyer, vêtements, ustensiles de cuisine, meubles etc…..Elle sera disposée plus tard prêt de l’endroit ou seront enterrées les cendres.

Une autre cérémonie avec les moines a lieu dans la matinée.

 

DSCF2328

 

DSCF2327

 

DSCF2323

 

DSCF2354 - Copie

 

Vient le moment d’aller récupérer les cendres. Cérémonial tout à fait banal pour les thaïs mais dur à participer pour moi. C’est la première fois que j’assiste à ce genre de cérémonie qui plus est avec les cendres de mon épouse.

 

DSCF0291

 

Le chariot sur lequel le corps de Nook était disposé est sorti du four. Il ne reste plus grand-chose à part des cendres grises dans lesquelles on peut apercevoir de la matière blanche. Ce sont les restes de Nook qui n’ont pas totalement brûlés.  

 

DSCF2330

 

DSCF2332

 

DSCF2331

 

Les cendres sont disposées sur une tôle ou le corps de Nook est plus ou moins reconstitué et sont bénites. Ce sont les moines qui en premier récupèrent les ossements suivis ensuite par la famille. C’est a celui qui fera la « plus belle trouvaille »

Les ossements récupérés sont répartis en trois urnes, une pour une sœur de Nook, une pour moi et la plus volumineuse qui sera installée dans le « caveau » de la grand-mère de Nook en attendant la construction de son propre caveau.

 

DSCF2336

 

DSCF2338

 

DSCF2347

 

DSCF2343

 

DSCF2345

 

DSCF2367 - Copie

 

Le reste des cendres non récupéré est regroupé dans un tissu blanc qui est enterré ensuite dans une partie du temple accompagné de « la maison ». De la nourriture est disposée à même le sol et un peu d’argent est également enterré.

 

DSCF2350

 

DSCF2352

 

DSCF2362 - Copie

 

DSCF2364 - Copie

 

Le soir une cérémonie avec les moines a encore lieu.

 

Mercredi 26

Dernière cérémonie religieuse avec les moines. Les funérailles sont enfin terminées. Elles auront durées 6 jours.

 

 

Voir les commentaires

Les funérailles de Nook

Publié le par Patrick

Aujourd’hui 20 octobre 2012 cela fait déjà un mois que mon épouse Nook est partie à tout jamais.

 

Je vais vous décrire ici comment se sont déroulées ses funérailles.

 

Suite au décès de mon épouse Nook survenu dans la nuit du 19 au 20 septembre 2012, le cercueil de Nook a été transféré de l’hôpital au domicile de ses parents dans la matinée du 20. Tout autant que cela puisse paraître bizarre à nos yeux « farangs », pas de corbillard, le transport a été effectué à bord du pick-up de son oncle.

Durant les quatre jours suivants le cercueil a été exposé jusqu’au jour de la crémation qui a eut lieu le lundi 24 septembre. Famille et amis venaient se recueillir devant le cercueil et une cérémonie avec les moines avait lieu tous les soirs à 19h00.

Lorsque la cérémonie religieuse était terminée, un repas était servi à tous ceux qui étaient présents. Moi, je n’ai pas pu manger quoi que ce soit durant cette terrible période et j’aie perdu quelques kilos. Je ne parlerai pas des joueurs de cartes qui, une fois les tables débarrassées jouaient et misaient de l’argent ni de ceux qui venaient pour s’enivrer « gratuitement ». Cela fait partie de la tradition thaïlandaise mais pas de la mienne. De mon coté je préférais « quitter » mon épouse à grand regret et rentrer chez moi pour essayer de me reposer un peu.

Hélas, le sommeil ne venant pas, j’en profitais pour faire en pleine nuit le ménage dans la maison.

 

DSCF2320

 

DSCF2318

 

DSCF2319

 

De nombreuses gerbes ont été offertes par nos amis qui sont venus se recueillir et dire un dernier « au revoir » à Nook. Je les en remercie encore une fois ici.

 

DSCF2312

 

DSCF2317

 

DSCF2313

 

DSCF2316

 

Lundi 24 septembre, jour de la crémation.

Le matin même, une cérémonie a lieu avec les moines ou Atapon, le fils de Nook, est fait « Moine d’un jour »

 

Atapon moine

 

A 13h00, le cercueil est embarqué à l’arrière d’un Pick-up qui va le transporter jusqu’au temple ou a lieu la crémation. La tradition veut que le cortège fasse trois fois le tour du four crématoire avant que le cercueil soit disposé devant la porte du four. Une nouvelle cérémonie avec les moines a lieu.  (Merci a Alain S. pour ces photos)

 

DSCF0299

 

DSCF0302

 

DSCF0304

 

DSCF0309

 

DSCF0314

 

DSCF0321

 

DSCF0332

 

DSCF0334

 

De nombreux amis ont fait le déplacement et sont venus lui rendre un dernier hommage.

 

DSCF0330 

 

DSCF0338

 

DSCF0345

 

DSCF0347

 

DSCF0356

 

Le cercueil est ensuite ouvert. Nook apparaît. Je lui prends la main et lui caresse le visage. Ceux qui veulent la voir une dernière fois physiquement repasse devant le cercueil et bénissent le corps.

Nook est alors sortie du cercueil et est disposée dans un linceul blanc sur le chariot recouvert de charbon de bois. C’est le moment le plus dur pour moi car je sais que c’est la dernière fois que je la vois et c’est les larmes aux yeux que j’écris ces lignes. J’embrasse une dernière fois Nook avant que le chariot ne soit mis dans le four.  Le corps est arrosé de pétrole et le feu y est mis. La porte se referme, Nook disparaît de mes yeux à tout jamais.

 

DSCF0362

 

Au revoir Nook

 

2012-08-01 18-41-41 - DSCF1774-copie-1

Voir les commentaires

Thaïlande. Udonthani. Découverte d’un nouveau Musée

Publié le par Patrick

Udonthani : Découverte d’un nouveau Musée

 

 C’est le 10 septembre 2012, en accompagnant un touriste de passage à Udonthani que j’ai découvert l’existence de ce Musée. Ouvert depuis mai 2012, il se situe dans l’enceinte du Wat Pha Maha Chedi. Il est principalement dédié à la vie monastique du lieu et des moines en général.

 

2012-09-09 22-14-25 - DSCF2193

 

Sur la photo ci-dessous c’est le grand bâtiment au toit rouge en haut de la photo.

 

2012-09-09 22-06-03 - DSCF2169

 

Le Musée

2012-09-09 21-58-38 - DSCF2153



2012-09-09 21-59-35 - DSCF2154



2012-09-09 22-00-43 - DSCF2155

 

2012-09-09 22-01-17 - DSCF2157

 

2012-09-09 22-01-54 - DSCF2159

 

2012-09-09 22-02-47 - DSCF2161

 

2012-09-09 22-03-42 - DSCF2163

 

 

2012-09-09 22-04-15 - DSCF2164

 

2012-09-09 22-04-31 - DSCF2165

 

2012-09-09 22-04-57 - DSCF2166

 

2012-09-09 22-05-41 - DSCF2168

 

2012-09-09 22-05-16 - DSCF2167

 

2012-09-09 22-09-06 - DSCF2178

 

2012-09-09 22-10-50 - DSCF2182

 

2012-09-09 22-11-08 - DSCF2183

 

2012-09-09 22-11-23 - DSCF2184

 

2012-09-09 22-12-04 - DSCF2187

 

2012-09-09 22-12-18 - DSCF2188

 

2012-09-09 22-12-34 - DSCF2189

 

2012-09-09 22-12-51 - DSCF2190

 

2012-09-09 22-13-14 - DSCF2191

 

Des maquettes montrent la construction des bâtiments.

 

2012-09-09 22-06-24 - DSCF2170

 

2012-09-09 22-06-47 - DSCF2171 

2012-09-09 22-07-10 - DSCF2172

 

2012-09-09 22-07-43 - DSCF2174

 

2012-09-09 22-08-00 - DSCF2175

 

2012-09-09 22-09-56 - DSCF2180

 

Très belle maquette montrant la construction du Musée. A noter la nacelle avec le moine qui supervise les travaux.

 

2012-09-09 22-07-25 - DSCF2173

 

2012-09-09 22-08-24 - DSCF2176

 

2012-09-09 22-08-40 - DSCF2177

 

 

Si vous êtes de passage dans le coin, je vous suggère d’aller visiter ce Musée. Il est absolument MAGNIFIQUE

 

 

Voir les commentaires

Décès de Nook. Chronologie d’une mort non prévue.

Publié le par Patrick

En souvenir de Nook, chronologie d’une mort non prévue.

 

Vous avez été très nombreux à m’envoyer des messages de sympathie et de soutien lors du décès de mon épouse Nook me demandant pour certains « mais de quoi est-elle morte ? »

Je n’ai pas pu répondre à tous. Je tiens à le faire aujourd’hui au travers de cet article.

 

 

Dans la nuit du 11 au 12 septembre 2012, à deux heures du matin j’emmène Nook aux urgences de l’hôpital pour une douleur à l’épaule qui l’empêche de dormir depuis quelques jours. Elle reçoit, du médecin de garde des médicaments et une pommade.

Le matin du 12 nous retournons à l’hôpital car la douleur est toujours là. Elle reçoit pour trois jours des séances de Thérapie Physique (massages et techniques utilisant la chaleur)

Le jour même, nous organisons le midi l’Assemblée Générale et le repas du Club Francophone. C’est ici que je fais la dernière photo de mon épouse.

 

2012-09-12 03-26-01 - DSCF2309 (Medium)

 

 

Du jeudi 13 au vendredi 14, outre ses séances journalières de Thérapie Nook travaille normalement au restaurant dont elle est la gérante. 

Le soir du vendredi 14 nous organisons, mais nous le savons pas encore, le dernier barbecue  hebdomadaire. Ce sera là que les amis présents verront Nook pour la dernière fois.

 

Le samedi 15, malgré les séances de Thérapie, Nook a toujours mal dans son épaule. D’un commun accord, nous demandons une hospitalisation qui est acceptée pour lui faire des examens complémentaires. Je me pose cette question aujourd’hui « Avons-nous bien fait de la faire hospitaliser ? »

 

Du 15 au 18, Nook continue entre autres ses séances de Thérapie. Des examens complémentaires lui sont faits. La douleur est toujours là. Lorsqu’elle a trop mal, elle demande une piqûre calmant la douleur. Le mardi 18 au matin elle reçoit, à sa demande, une séance d’acupuncture.

Dans l’A-M, les médecins me disent que son état à l’air de s’améliorer. Ils me proposent de la faire sortir de l’hôpital. Je préfère qu’elle reste encore une nuit pour récupérer. Je viendrais la chercher demain matin.

 

Mercredi 19, à partir de ce jour tout va basculer.

 

En arrivant le matin à l’hôpital, tout contant que Nook puisse rentrer à la maison, je vois Nook  entourée de plusieurs médecins et infirmières. Elle est dans un très  mauvais état. Elle est sous oxygène et sous perfusion.

Que c’est-il passé ?

Les médecins me font comprendre qu’il y a un problème dans le sang. Ne supportant pas voir la femme que j’aime souffrir et la fatigue de ces derniers jours s’accumulant, je craque. Je pleure.

 

De nouveaux examens sont faits. Elle est transférée dans le service des soins intensifs. Toujours consciente mais ne pouvant parler à cause des tubes qu’elle a dans la bouche, je lui fait comprendre que je suis là. Connaissant parfaitement Nook, je sais qu’elle a envie de me dire quelque chose. Les infirmières refusent de lui retirer les tubes de la bouche malgré que ceux-ci ne servent à rien pour le moment. Nook souffre, je sais que la position couchée lui fait mal, elle voudrait se relever. Je ne peux hélas rien faire pour elle. Je re-craque de la voir encore souffrir.

 

 Les médecins suspectent une embolie pulmonaire. Cet hôpital n’étant pas équipé pour soigner ce genre de maladie me propose de transférer Nook dans un autre hôpital. A 15h00 Nook est dans l’autre hôpital dans le service des soins intensifs.

Jusqu'à 21h00, médecins et infirmières sont autour d’elle à lui faire des contrôles, prélèvements divers etc…. La conclusion est la même. Il y a un problème dans le sang qui attaque les organes du corps. Cela va en empirant. A 21h00 le cœur est prêt à lâcher. Je re re craque.

Je suis toujours prêt d’elle. Je lui tiens la main. Je lui dis quelques mots. Dans sa douleur elle voudrait me dire quelque chose mais ne peux toujours pas parler à cause des tubes dans la bouche. Son dernier message que je décrypte dans son regard est « Pardonne moi chéri, ce n’est pas le genre de départ que j’ai choisi mais je vais partir, prends soin de toi, prends soin des enfants, je vous aime  »  

 

Quelques instants plus tard Nook est transférée dans le service spécialisé pour maintenir le cœur en vie artificiellement s’il venait à lâcher. Ne pouvant rester dans ce service, l’hôpital nous dit de rentrer à la maison. Ils appelleront s’il y a complication.

A minuit, l’appel téléphonique que l’on ne voulait pas recevoir arriva. L’hôpital nous prévient que c’est la fin.

En arrivant dans le service, je vois les infirmières se relayer en train de lui faire un massage cardiaque mais en vain.

 

Nook décède le 20 septembre 2012 à 00h37

 

Transférée à la morgue de l’hôpital deux heures plus tard, nous demandons à ce que sa toilette soit faite avant d’être mise dans le cercueil que je viens de lui acheter sur place. Cérémonial assez dur à regarder mais je voulais rester avec Nook le plus longtemps possible. 

 

 

Cause de la mort : Choc Septique, Septicémie par Staphylocoques

 

Question que je me pose : Ou, quand et comment a-t-elle attrapée ces staphylocoques ?

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Udonthani. 6 octobre 2012. Spectacle de Touky

Publié le par Patrick

Le 6 octobre, Orawan et moi sommes allés voir un spectacle que donnait l’humoriste Touky. Cela se passait au Central Plaza.

 

DSCF2386

 

Avant le spectacle, dédicaces de Tee-shirt et photos avec les danseurs Katoys.

 Non ce n’est pas moi qui suis petit mais les danseurs qui sont très grands.

 

DSCF2373

 

DSCF2371

 

DSCF2375

 

Quelques photos durant le spectacle

 

 DSCF2394

 

DSCF2382

 

DSCF2388

 

DSCF2391

 

DSCF2397

Voir les commentaires

Hommage à mon épouse Nook

Publié le par Patrick

Ce n’est pas dans mes habitudes de parler sur mon blog de ma vie privée, mais exceptionnellement je vais faillir à cette tradition.

 

Je vais donc parler de mon épouse Nook, partie si injustement, trop tôt, trop jeune et lui rendre un hommage. Sept ans de bonheur qui s’arrêtent brusquement.

 

B0006728 s1

 

Nook, tu es arrivée dans ma vie à un moment ou je traversais une période difficile. C’était en 2005. Quelques mois plus tard, je suis venu vivre à plein temps en Thaïlande avec toi.  Depuis cette date, nous nous sommes plus quitté jusqu'à en arriver au mariage en janvier 2010. Ce jour là tu étais resplendissante mais tu l’étais déjà avant et tu l’es encore maintenant.

Durant ces 7 années et demi passées ensemble, tu as pris soin de moi à tout point de vue. Dans la maison où nous vivions, c’était avec toi le bonheur tous les jours. Il est vrai que parfois nous n’étions pas d’accord sur certains points mais quel couple peut dire le contraire. Femme d’intérieur au top, cuisinière emerite, tu me gâtais de bons petits plats aussi bien thaïs qu’européens. En 2011, tes qualités remarquables t’ont permises de reprendre comme gérante un hôtel-restaurant ou tu te sentais à l’aise. Tu étais dans ton élément et les clients le ressentaient bien.

 

SS857291

Repas en famille à la maison

 

Tu m’as présenté tes amies qui sont devenus également mes amies. A mon tour, je t’ai présenté les miens qui sont devenus aussi tes amis. Aux yeux de tous, tu étais une femme formidable. Tu étais apprécié et aimé d’eux. Ils l’ont encore une fois prouvé lors de ta disparition en venant s’incliner devant ton cercueil et assister à tes funérailles. Pour tous c’était un choc d’apprendre ta disparition. Tu laisseras toujours auprès d’eux l’image d’une femme gentille, souriante, toujours prête à rendre service. 

 

Jusqu'à tes derniers instants, j’étais prêt de toi. Dans ta douleur, tu étais toujours consciente mais tu ne pouvais parler. Ton dernier message que j’ai décrypté dans ton regard en te tenant la main était « Pardonne moi Tirak, (Chéri en Thaï) ce n’est pas le genre de départ que j’ai choisi mais je vais partir, prends soin de toi, prends soin des enfants, je vous aime  » 

Quelques heures plus tard tu as entrepris de faire ton long et dernier voyage.

 

2012-08-01 18-41-41 - DSCF1774-copie-1

 

 

Maintenant que tu es partie, c’est a moi de te rendre la pareille. Continuer de prendre soin des enfants comme tu l’as fait avec nous. Je ferai tout mon possible pour les rendre heureux. La mission va être difficile. Je n’aurai aucun souci pour notre fille Orawan, un peu plus voire beaucoup pour notre garçon Atapon. Mais ça tu le sais. J’espère que dans les moments difficiles que je vais encore devoir affronter, tu seras toujours là pour m’épauler et me guider comme tu l’as fait jusqu'à présent.

 

 

Nook, les enfants et moi t’aimons et t’embrassons très très fort.

 

Bon Voyage

 

Hommage-a-Nook 0046

 

B0007213 

 

 

Lorsque l’on est mort, on ne sait pas qu’on est mort. C’est pour les autres que cela est difficile.

 

Voir les commentaires