Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #fruits exotiques de thailande tag

Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Publié le par Patrick

Petite visite chez un producteur de melons sur la route de Sakon Nakhon.

Vous ne pouvez pas le manquer il est en bordure de route.

Coordonnées GPS : Latitude : 17°21'54.77"N Longitude : 103° 1'36.31"E

Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Serre en attente de plantation

Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Par économie d’eau l’arrosage se fait au goutte à goute.

Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Pour raison sanitaire, les visiteurs n’ont pas accès à toutes les serres

Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Il est possible d’aller cueillir directement dans les serres le melon que vous désirez acheter. Les melons sont vendus 150 bahts le kilo (3,75 euros)

Udonthani: Visite d’un producteur de melons

On y trouve également des fraisiers et des figuiers.

Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Le personnel en pause.

Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Votre serviteur

Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons
Udonthani: Visite d’un producteur de melons

Voir les commentaires

Udonthani: Mon jardin: Plantation d’ananas.

Publié le par Patrick

Thaïlande : Udonthani, plantation d’ananas.

 

Le 3 janvier 2015 je plante une dizaine de pieds d’ananas achetés 20 bahts les 10 pieds soit 50 Cts d’euros. On verra ce que cela donnera. Rendez-vous dans quelques semaines ou mois.

 

DSCF1156

 

DSCF1155

 

DSCF1157

Voir les commentaires

12 octobre 2014 : Udonthani. Récolte des bananes.

Publié le par Patrick

 

Udonthani. Bananiers de Thaïlande.

 

Le 17 septembre 2014 j’ai procédé à la récolte des bananes dans mon jardin. Cela fait des années que je possède ce bananier qui me fait des repousses chaque année. Particularité pour cette année, c’est le pied le plus jeune qui a commencé à donner des fruits.

 

Le 15 juin 2014, le plus jeune des pieds a déjà son régime alors que le plus vieux pied n’en est qu’à sa fleur.

 

DSCF8330

 

DSCF8329

 

Le 17 juillet 2014, un visiteur insolite vient se nourrir à la fleur de mon bananier. Il y viendra par la suite presque tous les jours. Je comprends maintenant pourquoi la fleur ne me donnait plus de bananes.

 

DSCF8678


12 octobre 2014. 2eme récolte.

 

Un mois vient de se passer depuis la récolte précédente. Il est temps de récolter les autres bananes.

Vous remarquerez sur les photos ci-dessous toute la partie « dévorée » par l’écureuil.

 

DSCF9600

 

DSCF9635

 

DSCF9638

 

DSCF9643

 

DSCF9644


DSCF9645

 

DSCF9647

 

DSCF9649


Trois autres repousses sont en cours. Rendez-vous dans quelques mois.

 

DSCF9648

 

 

Voir les commentaires

3 novembre 2013.Thaïlande. Udonthani. Récolte des bananes.

Publié le par Patrick

Depuis de longues années j’ai un pied de bananier dans mon jardin qui me fait régulièrement des repousses et me donne des bananes.

 

Lorsque le bananier a produit entre 25 et 30 feuilles, (au bout de sept mois environ), au cœur de celles-ci se développe un bourgeon floral évoluant en une inflorescence qui retombe sur le côté.

 

L'inflorescence, appelée « régime », est formée d'une série de spathes (feuilles colorées) disposées en spirale qui porte à sa base des fleurs femelles qui produiront les bananes et à l'extrémité des fleurs mâles.

 

Il faut quatre mois pour que les fruits mûrissent, ensuite, la tige meurt.

 

Voici mon bananier en date du 28 juin 2013 avec un régime en formation.

 

DSCF5094 

Un mois plus tard en date du 30 juillet 2013, les bananes du haut sont bien développées.

 

DSCF5593

Le 24 août 2013 le bourgeon floral est coupé car il ne donnera plus de bananes. En Thaïlande, ces bourgeons sont vendus 25 bahts dans les supermarchés et sont mangé en salade.

 

DSCF5817

3 novembre 2013, les bananes sont mûres. C’est le moment de la récolte.

 

DSCF6175 

DSCF6176

 

Le pied « Mère » est arraché car il ne donnera plus de bananes. Par contre, deux autres pieds ont poussés à coté et me donneront, eux aussi, des bananes d’ici quelques mois.

 

DSCF6177

Voir les commentaires

Thailande: Udonthani : Le festival des bananes.

Publié le par Patrick

Udonthani : Le festival des bananes.

 

Durant le festival Thung Si Mueang qui se déroule du 1er au 15 décembre, de nombreux horticulteurs ont dressés leurs stands. Un en particulier a attiré mon attention. Un producteur de bananes.

 

DSCF2571

 

DSCF2575

 

DSCF2573


SS858482

 

Ces bananes font plus de 35 cm

 

DSCF2570

 

DSCF2572

 

Bizarre ce regime de bananes qui pousse a plat

 

DSCF2576

 

DSCF2580

 

Bizarre aussi ce regime qui pousse tout en longueur

 

bananier

 

Le pied de bananier est vendu entre 150 et plus de 1000 bahts suivant la variete.

 

DSCF2579


DSCF2574

 


Voir les commentaires

La Banane du Jour

Publié le par Patrick

 

Bananier dans mon jardin avec un beau régime en préparation.

 

2012-08-19 18-56-33 - DSCF1880

 

2012-08-19 18-57-20 - DSCF1881

Voir les commentaires

Thaïlande. Udonthani, sculpture sur fruits.

Publié le par Patrick

Thaïlande. Udonthani, sculpture sur fruits.

 

Quelques photos de sculptures sur fruits et légumes présentées

lors des Portes ouvertes de l’Université Rabajath d’Udonthani

 

Sculptures faites avec des Pastèques, piments, carottes, citrouilles, concombres et ananas.

 

2012-08-16 22-55-22 - DSCF1836

 

2012-08-16 22-57-16 - DSCF1843

 

Décorations d’ensemble. Plus que magnifique.

 

2012-08-16 22-56-28 - DSCF1840

 

2012-08-16 22-56-57 - DSCF1842

 

2012-08-16 22-58-20 - DSCF1844

Voir les commentaires

1er au 5 avril: Udonthani, le Festival des Mangues.

Publié le par Patrick

Thaïlande : Il se passe toujours quelque chose à Udonthani.

Le festival des mangues.

 

Du 1er au 5 avril se tient à l’intérieur et à l’extérieur du « Central Plazza » le festival des mangues « Udon Mango Festival ». J’y suis allé y faire un tour.

 

DSCF3847

 

DSCF3849

 

DSCF3848 

DSCF3850

 

Une belle exposition de mangues de différentes variétés est présentée au public.

 

DSCF3839

 

DSCF3840

 

DSCF3841

 

DSCF3842

 

DSCF3844

 

DSCF3843

 

DSCF3845

 

DSCF3846

 

Un concours de la plus belle mangue a eut lieu. Voici les résultats

 

DSCF3836

 

DSCF3837

 

DSCF3838

 

De très beaux fruits y sont proposés ainsi que des gâteaux et jus de fruit à la mangue.

 

DSCF3831

 

DSCF3832

 

DSCF3833

 

DSCF3834

 

DSCF3835

Voir les commentaires

Les fruits exotiques de Thaïlande : 1e partie

Publié le par Patrick

Je vais vous présenter une partie des fruits que l’on trouve en Thaïlande, pas tous hélas car ils sont bien trop nombreux mais ceux que j’ai l’habitude de voir ou que j’ai simplement mangé ou goûté.

 

Le fruit du dragon (en thaï : Keowmangkon)

C’est le fruit d’un cactus épiphyte.

Originaire d’Amérique centrale, ces cactus ont été importés au Viêt Nam par les colons français au début du XIXe siècle. Initialement, les fruits étaient réservés à la famille royale puis à la bourgeoisie locale. Ils devinrent ensuite le premier produit d’exportation du Viêt Nam. Ils sont aujourd’hui cultivés et appréciés dans toute l’Asie du Sud Est :

 

Avant de devenir un fruit c’est d’abord une énorme et magnifique fleur blanche parfumée qui s’ouvre la nuit. Le fruit peut atteindre 400 gr. Sa chair blanche, rose ou jaune suivant la variété contient de petites graines noires comestibles. Le fruit du dragon aurait d’étonnantes vertus digestives et aiderait à réduire le taux d’acide urique dans le sang et favorise ainsi la prévention de la goutte.

 

C’est un fruit à manger très frais. C’est aussi  celui que je préfère le plus.


La Goyave (en Thaï : Farang)

La chair de la Goyave est parfumée et légèrement acidulée. Fruit très prisé des thaïlandais qui le mange tel quel avec un accompagnement sucré, salé ou pimenté. Riche en potassium et en vitamine C.


Le ramboutan (en Thaï : Ngo)

Le fruit du ramboutan devient rouge à maturité et est  recouvert de « poils » verts. La chair blanchâtre au goût du Litchi entoure un noyau un peu difficile à enlever. Riche en vitamine C. Le principal producteur mondial de ramboutan est la Thaïlande.


La banane (en Thaï : Klouey)

Très connu et de toutes les tailles. Plus de 20 sortes sont cultivées en Thaïlande. Ici la banane est mangée tel quel, frit, cuite au barbecue ou dans du lait de coco. La banane est une source de vitamine B et de potassium.


L’ananas (en Thaï : Saparot)

Tout le monde connaît ce fruit. En Thaïlande on en trouve  de toutes les tailles. L’ananas de Phuket est renommé pour son goût très sucré. Il y aussi celui de Sriracha qui est très connu aussi. Ce fruit est riche en glucides, en provitamines A et en vitamines B1 et C. Dans le jardin (photo 2) les pieds que j’avais plantés  il y a deux ans vont donner des fruits cette année.

 



Le Sala (en Thaï : Sala)

Fruit  à la peau orangée épineuse. Goût sucré-acidulé.


La mangue (en Thaï : Mamouang)

Il existe différentes variétés de mangues. Les thaïlandais la mange soit verte ou soit jaune lorsque le fruit arrive à maturité. Sa chair est onctueuse et sucrée avec un léger goût de pèche.  Séchée au soleil, la chair devient comme un « caramel » Riche en vitamine A et C.




Le Tamarin (en Thaï : Makam)

Ce fruit est utilisé en cuisine. Il ressemble de par sa forme extérieure à de grosses cacahuètes. Il est vendu séché. La chair du fruit se mange aussi tel quel. La chair marron, collant comme un « carambar » contient des noyaux. Le tamarin a un parfum extrêmement fort.

 

En Thaïlande, il entre dans la composition de plusieurs plats et principalement dans la composition des diverses sauces piquantes. Le tamarin vendu en France est surtout thaïlandais. Il peut également être préparé comme une confiserie, roulé dans du sucre, du sel et de la poudre de piment.

 


Le fruit du Jaquier (en Thaï : Kanoun)

Gros fruit poussant directement sur le tronc de l’arbre. Sa taille peut atteindre 40 cm de long et peser plusieurs kilos. Sa chair renferme des gaines comestibles lorsqu’elles sont cuites ou grillées. Le Jaque se mange cru ou cuit. On le met dans les salades de fruits et la crème glacée.


L’Aporn ou Santol.

Le fruit ressemble à une grosse figue de couleur jaune. La pulpe de ce fruit est aigrelette c’est pour cela que les thaïs mangent ce fruit accompagné d’une sauce, généralement une sauce de poisson.


La Papaye (en thaï : Malagor)

Fruit du papayer, la papaye est surtout connue en Thaïlande comme ingrédient principal entrant dans la préparation de la célèbre salade Somtam, salade très épicée et très appréciée en région d’Isan.

La papaye trouve ses origines au Mexique. C’est au 16e siècle que les européens la découvrent aux Antilles. Par la suite, les espagnols et les Portugais l’introduisent en Malaisie et aux Philippines assurant ainsi sa diffusion dans toute l’Asie tropicale.

Le fruit, en général allongé suivant la variété, est de couleur verte puis devient jaune-orangée à maturité. Sa chair est parfumée. Le centre du fruit renferme  de nombreuses graines noires.

La papaye est peu calorifique: 33 kcal/100 gr mais riche en vitamine C : 64 mg/100 gr en potassium, calcium, magnésium et en fibres douces. Elle contient aussi du carotène provitamine A,


Le durian (en Thaï : Tourian)

Fruit volumineux qui peut peser jusqu'à 5 kg. Il dégage à maturité une odeur si forte qu’il est interdit dans certains hôtels. L’intérieur du fruit est divisé en compartiments. Chaque compartiment comporte une graine entourée d’une chair douce et crémeuse. C’est un fruit très prisé des Thaïlandais mais d’un coût assez élevé. Le durian n'est récolté que dans le sud-est de l'Asie.


La Grenade (en Thaï : Taptim)

Fruit rond renfermant de nombreuses graines rouges. Originellement, le sirop de grenadine était tiré des grenades. Aujourd'hui, la grenade n'entre plus dans la composition du sirop de grenadine industriel qui est un mélange de fruits rouges.

Seuls les pépins constituent la partie comestible de la grenade.



A suivre…

Voir les commentaires

Les bienfaits de la Papaye : Le saviez-vous ?

Publié le par Patrick

La Papaye (en thaï : Malagor) fruit du papayer est surtout connue en Thaïlande comme ingrédient principal entrant dans la préparation de la célèbre salade Somtam, salade très épicée et très appréciée en région d’Isan. Dans cette région de Thailande, il n’y a pas de repas sans Somtam la papaye se récoltant ici à longueur d’année.


 

La papaye trouve ses origines au Mexique. C’est au 16e siècle que les européens la découvrent aux Antilles. Par la suite, les espagnols et les Portugais l’introduisent en Malaisie et aux Philippines assurant ainsi sa diffusion dans toute l’Asie tropicale.

Le fruit, en général allongé suivant la variété, est de couleur verte puis devient jaune-orangée à maturité. Sa chair est parfumée. Le centre du fruit renferme  de nombreuses graines noires.



  

La papaye est peu calorifique: 33 kcal/100 gr mais riche en vitamine C : 64 mg/100 gr en potassium, calcium, magnésium et en fibres douces. Elle contient aussi du carotène provitamine A,

 

Mais le saviez-vous ? Manger de la papaye rajeunit votre organisme

 

Mémoire, concentration :

La Papaye régénère les cellules cérébrales, améliore la microcirculation et apporte une meilleure tonicité des vaisseaux, évitant les problèmes cérébraux vasculaires. La papaye améliore la mémoire, la concentration et l'activité intellectuelle.

Rides :

Les résultats sont visibles dès les premiers jours, la peau est plus belle, le teint plus lumineux, les rides s'estompent.

Fatigue, déprime :

La Papaye lutte contre la fatigue acculée au fil des années, chasse le stress, migraines, angoisses et apporte dynamisme et esprit positif.

Diabète :

Au Japon la Papaye est le remède le plus utilisé pour prévenir et traiter le diabète. Résultats mesurables dès la première semaine de cure.

Sexualité :

L'action se fait sur l'activité cérébrale (libido) et par l'apport de nutriments qui agissent sur la régulation des hormones sexuelles. Aussi efficace pour le désir et le plaisir de la femme que pour la vigueur de l'homme.

Cicatrisation :

Que ce soit à la suite d'une opération ou pour les personnes souffrant d'ulcères, une cure de Papaye va permettre une cicatrisation rapide, une peau saine, sans cicatrices, grâce à la régénération apportée par la Papaye.

Hypertension. Problèmes cardio-vasculaires :

En faisant baisser le taux de cholestérol, en protégeant vos artères, et les parois des vaisseaux, et par son action bénéfique sur le métabolisme des graisses, la Papaye protège votre cœur et évité les risques cardio-vasculaires.

Sommeil :

En supprimant vos douleurs et le stress qui perturbent votre sommeil, la cure de Papaye vous permet de remplacer vos longues heures d'insomnies par un sommeil réparateur.

Grippes maux d'hiver :

Grâce à sa forte teneur en vitamine A et C, la Papaye est la meilleure façon de défendre contre les rhumes, les grippes et les angines.

Jambes lourdes :

En renforçant la résistance des vaisseaux sanguins la Papaye vous aide à conserver des jambes jeunes, sans œdèmes, sans varices, sans douleur.

Douleurs :

La Papaye a un effet immédiat sur les rhumatismes et les douleurs articulaires, lombaires, cervicales, parce qu'une synergie de plus de 20 vitamines et oligo-éléments, dont 5 spécifiques entrent dans sa composition (Vitamine E, C, D, Sélénium... particulièrement efficaces).

Anti inflammatoire naturel la Papaye soulage et régénère les cellules de vos articulations durablement.

Maladie d'Alzheimer, Parkinson, Cancer :

La Papaye offre une synergie d'actifs (multivitamines /multiminéraux) naturellement adaptés à la prévention de ces terribles maladies qui touchent en priorité les personnes âgées.

 

Je comprends mieux maintenant pourquoi les Thaïlandais ne peuvent pas se passer de manger de la Papaye.



Allez, à partir d’aujourd’hui Papaye à tous les repas.

 

Voir les commentaires