Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décès de Nook. Chronologie d’une mort non prévue.

Publié le par Patrick

En souvenir de Nook, chronologie d’une mort non prévue.

 

Vous avez été très nombreux à m’envoyer des messages de sympathie et de soutien lors du décès de mon épouse Nook me demandant pour certains « mais de quoi est-elle morte ? »

Je n’ai pas pu répondre à tous. Je tiens à le faire aujourd’hui au travers de cet article.

 

 

Dans la nuit du 11 au 12 septembre 2012, à deux heures du matin j’emmène Nook aux urgences de l’hôpital pour une douleur à l’épaule qui l’empêche de dormir depuis quelques jours. Elle reçoit, du médecin de garde des médicaments et une pommade.

Le matin du 12 nous retournons à l’hôpital car la douleur est toujours là. Elle reçoit pour trois jours des séances de Thérapie Physique (massages et techniques utilisant la chaleur)

Le jour même, nous organisons le midi l’Assemblée Générale et le repas du Club Francophone. C’est ici que je fais la dernière photo de mon épouse.

 

2012-09-12 03-26-01 - DSCF2309 (Medium)

 

 

Du jeudi 13 au vendredi 14, outre ses séances journalières de Thérapie Nook travaille normalement au restaurant dont elle est la gérante. 

Le soir du vendredi 14 nous organisons, mais nous le savons pas encore, le dernier barbecue  hebdomadaire. Ce sera là que les amis présents verront Nook pour la dernière fois.

 

Le samedi 15, malgré les séances de Thérapie, Nook a toujours mal dans son épaule. D’un commun accord, nous demandons une hospitalisation qui est acceptée pour lui faire des examens complémentaires. Je me pose cette question aujourd’hui « Avons-nous bien fait de la faire hospitaliser ? »

 

Du 15 au 18, Nook continue entre autres ses séances de Thérapie. Des examens complémentaires lui sont faits. La douleur est toujours là. Lorsqu’elle a trop mal, elle demande une piqûre calmant la douleur. Le mardi 18 au matin elle reçoit, à sa demande, une séance d’acupuncture.

Dans l’A-M, les médecins me disent que son état à l’air de s’améliorer. Ils me proposent de la faire sortir de l’hôpital. Je préfère qu’elle reste encore une nuit pour récupérer. Je viendrais la chercher demain matin.

 

Mercredi 19, à partir de ce jour tout va basculer.

 

En arrivant le matin à l’hôpital, tout contant que Nook puisse rentrer à la maison, je vois Nook  entourée de plusieurs médecins et infirmières. Elle est dans un très  mauvais état. Elle est sous oxygène et sous perfusion.

Que c’est-il passé ?

Les médecins me font comprendre qu’il y a un problème dans le sang. Ne supportant pas voir la femme que j’aime souffrir et la fatigue de ces derniers jours s’accumulant, je craque. Je pleure.

 

De nouveaux examens sont faits. Elle est transférée dans le service des soins intensifs. Toujours consciente mais ne pouvant parler à cause des tubes qu’elle a dans la bouche, je lui fait comprendre que je suis là. Connaissant parfaitement Nook, je sais qu’elle a envie de me dire quelque chose. Les infirmières refusent de lui retirer les tubes de la bouche malgré que ceux-ci ne servent à rien pour le moment. Nook souffre, je sais que la position couchée lui fait mal, elle voudrait se relever. Je ne peux hélas rien faire pour elle. Je re-craque de la voir encore souffrir.

 

 Les médecins suspectent une embolie pulmonaire. Cet hôpital n’étant pas équipé pour soigner ce genre de maladie me propose de transférer Nook dans un autre hôpital. A 15h00 Nook est dans l’autre hôpital dans le service des soins intensifs.

Jusqu'à 21h00, médecins et infirmières sont autour d’elle à lui faire des contrôles, prélèvements divers etc…. La conclusion est la même. Il y a un problème dans le sang qui attaque les organes du corps. Cela va en empirant. A 21h00 le cœur est prêt à lâcher. Je re re craque.

Je suis toujours prêt d’elle. Je lui tiens la main. Je lui dis quelques mots. Dans sa douleur elle voudrait me dire quelque chose mais ne peux toujours pas parler à cause des tubes dans la bouche. Son dernier message que je décrypte dans son regard est « Pardonne moi chéri, ce n’est pas le genre de départ que j’ai choisi mais je vais partir, prends soin de toi, prends soin des enfants, je vous aime  »  

 

Quelques instants plus tard Nook est transférée dans le service spécialisé pour maintenir le cœur en vie artificiellement s’il venait à lâcher. Ne pouvant rester dans ce service, l’hôpital nous dit de rentrer à la maison. Ils appelleront s’il y a complication.

A minuit, l’appel téléphonique que l’on ne voulait pas recevoir arriva. L’hôpital nous prévient que c’est la fin.

En arrivant dans le service, je vois les infirmières se relayer en train de lui faire un massage cardiaque mais en vain.

 

Nook décède le 20 septembre 2012 à 00h37

 

Transférée à la morgue de l’hôpital deux heures plus tard, nous demandons à ce que sa toilette soit faite avant d’être mise dans le cercueil que je viens de lui acheter sur place. Cérémonial assez dur à regarder mais je voulais rester avec Nook le plus longtemps possible. 

 

 

Cause de la mort : Choc Septique, Septicémie par Staphylocoques

 

Question que je me pose : Ou, quand et comment a-t-elle attrapée ces staphylocoques ?

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Avis de deces 21/12/2012 12:52


C'est trop dur de perdre un être cher de la manière la plus brutale, je compatis avec vous et vous présente mes sincères condoléances. Courage pour vos enfants et pour la mémoire de votre femme.


 

Patrick 22/12/2012 03:08



Merci Beaucoup



Pascal 13/11/2012 13:26


Bonjour Patrick,tu ne me connais pas, je suis arrivé en Thaïlande depuis juillet dernier et je vis à présent à Sakon Nakhon avec mon épouse.je venais de temps en temps regarder ton blog toujours
très intéressant.Aujourd'hui je viens de découvrir la terrible nouvelle et ce que tu as écrit m'a beaucoup ému et je compatis à ta souffrance.Je te souhaite beaucoup de courage dans cette
terrible épreuve.Rien ne pourra remplacer ton épouse qui avait un si joli sourire, mais la vie continue et tu dois être fort pour tes enfants.J'espère que tes amis pourront te soutenir et t'aider
à surmonter celà.Toutes mes condoléances les plus sincères.Pascal


 

Patrick 13/11/2012 15:34



Merci Pascal de ton message de sympathie


Si tu passes par Udon ce sera avec plaisir que je te rencontrerai.



Stephane 20/10/2012 02:34


Que dire devant tant de souffrances sans écrire de banalités,  sinon que je suis de tout coeur avec vous ainsi que vos proches.
Mes condoléances les plus ttristées, même si nous nous connaissons pas, je partage votre douleur immense.


L'origine de cette infection sera sans doute un mystère, le + important c'est de se souvenir des meilleurs moments que vous avez passés ensemble, des rires partagés, des moments de
complicité.
Je pense humblement qu'elle était heureuse avec vous, moments de bonheur passés dans le pays que vous affectionnez tous les 2.

Bien à vous. 

Patrick 20/10/2012 03:19



Merci Stephane


Votre commentaire me fait chaud au coeur



Bertrand 17/10/2012 08:09


Bonjour et bon courage.


Je suis passé sur le  blog 1 ou 2 fois en début d'année et j'apprends cette triste nouvelle.


Tiens bon .


Que la vie te sourit à nouveau.


 

Patrick 17/10/2012 09:03



Merci



éric et mireille 16/10/2012 18:24


Mireille et moi nous  te présentons toutes nos condoléances, quels moments difficiles vous avez vécu ... une chose en tout cas restera toujours, c'est l'amour que vous vous  portiez
l'un pour l'autre ... Nous te souhaitons patrick, à toi et aux enfants ainsi qu' à vos proches  de malgré tout vivre la vie avec bonheur car vous le méritez. Nos pensées vous accompagnes.


Eric et mireille.

Patrick 17/10/2012 02:23



Merci a vous deux



MARTIN 15/10/2012 16:25


Je regarde votre blog depuis plusieurs années, d'abord depuis la FRANCE et maintenant depuis la THAILANDE où je suis en retraite depuis un an. Je viens de prendre connaissance aujourd'hui du
malheur qui vous touche. Veuillez accepter mes sincères condoléances. J'éprouve beaucoup de tristesse pour votre famille.


Jean-luc

Patrick 15/10/2012 16:35



Merci Jean-Luc



Christian 14/10/2012 11:26


Bonjour patrick,


En lisant les différents commentaires,j'apporte ma réflexion:le décès de votre épouse souffrant d'atroces douleurs non expliquées,n'est pas liées à une embolie pulmonaire.Je pense qu'elle a
contracté un germe extremement pathogène qui est le staphlocoque meti-R,sachant qu'en France ce germe redoutable est présent dans 20% dans les USI et REA responsable des infections
nosocomiales.Le traitement de choix est le VANCOCIN,la teicoplanine, en association d'un aminoside(genta-kana-amiklin ou acide fusidique)Ce germe redoutable voire mortel est
une mutation liée à la pression de sélection de résistance aux antibiotiques .Ce germe causal lié au décès,il serait souhaitable de faire une investigation auprès des réanimateurs de
cet établissement,à savoir le traitement administré.


C.J.

Patrick 14/10/2012 14:43



Merci pour votre point de vue



Chris 13/10/2012 23:55


Dans ma "vérité" au commentaire No 10,  j'avais oublié les signes de complications cardiaques qui ne se logent pas uniquement qu'au niveau du thorax... Une prépa en IFSI ne fait pas un
médecin.


Line qui a pratiqué longtemps aux Urgences est bien informée et peut donc s'exprimer avec raison et discernement.


http://www.france5.fr/sante/dossier/maladie/maladies-infectieuses/septicemie-quand-les-germes-envahissent-lorganisme

Patrick 14/10/2012 02:38



Merci Chris



Dominique de Nantes 13/10/2012 15:22


Bonjour Patrick,


Il est bien compréhensible que ton premier reflexe n'était pas d'expliquer les causes du décès de Nook, c'est l'émotion qui a parlé en premier lieu.


Il est bien normal aussi de vouloir comprendre et ton récit éclaire sur les circonstances. Je t'invite à consulter le site ci-dessous, j'y trouve des explications un peu concordantes avec les
tiennes.


http://www.medinfos.com/principales/fichiers/pm-inf-infecstaphylo4.shtml


Bon courage Patrick, la vie continue ...

Patrick 13/10/2012 15:34



Merci Dominique, j'ai aussi consulté ce site



Line 13/10/2012 11:59


oui, je te comprends bien, Patrick, mais la vie est tellement cruelle par moment, que l'on est obligé de se poser des questions... et surtout et c'est humain de se culpalibiser non à bon escient
bien sûr...


Tu as tout bien fait, Patrick, tu ne pouvais faire mieux...


Line.

Patrick 13/10/2012 12:00



Merci Line



Line 13/10/2012 11:42


Patrick,


ce genre d'agent infectieux, des staphylo. tu en as partout, mais vraiment partout et d'ailleurs, beaucoup de gens en ont et ne le savent même pas... Ca s"attrape au contact, donc par tout ce que
tu veux, aussi bien par la peau qu'une poignée de porte... etc... et surtout par la nourriture, entre autre, la rupture de la chaîne froide et là, c'est bon à tous les coups.


Bien sûr que Nook portait cette saloperie depuis un bon moment mais c'est extrêmement sournois et le jour où tu as de gros symtômes allant jusqu'à la septicémie, il est souvent trop tard.


Je pense que Nook avait une immunité un peu juste qui a fait que la propagation a pu se faire encore et encore et le corps se fatigant par tout ceci, son immunité est devenue peu ou plus
existante, d'où cette infection géneralisée et irrémédiable.


Maintenant, ce dont tu peux être sûr, est que l'höpital a fait tout ce qu'il pouvait (et d'ailleurs, j'ai vu par moi-même que les hôpitaux thaïs n'avaient rien à envier à nos hôpitaux, ils sont
particulièrement à la pointe avec en plus une très bonne aseptie),  mais lorsque le coeur souffre autant, rien ne peut le calmer...


A+, Patrick.


Line.

Patrick 13/10/2012 11:49





Merci LIne de ces precisisons mais j'essaye de comprendre le pourquoi de la chose
Patrick





Line 13/10/2012 10:19


Bonjour, Patrick,


je viens de lire avec beaucoup de tristesse le compte-rendu détaillé du décès de Nook.


Je t'envoie un message plus détaillé en MP car, comme tu le sais, ayant passé 35 ans de ma vie en milieu hospitalier... je peux te donner quelques réponses aux questions que tu te poses...


Néanmoins, je peux te dire que tu as eu parfaitement u raison de conduire Nook à l'hôpital car la très violente douleur qu'elle avait à l'épaule faisait partie des "urgences médicales"
puisqu'elle est pratiquement toujours ( à 99% ) dûe à une détresse cardiaque avec en suspens infarctus du myocarde ou embolie pulmonaire.


Ce  qui s'est malheureusement concrétisé 10 jour plus tard par un choc septique (collapsus cardio-vasculaire) dclenché par un agent infectieux très puissant et généralisé (septicémie).


Je t'embrasse affectueusement et t'écris dans la journée.


Line.

Patrick 13/10/2012 10:39



Bonjour Line


Merci pour ces precisions qui m'eclairent


Mais d'ou est venu cet agent infectueux?



Pierre Beaudoin 13/10/2012 00:53


Patrick,


 


Quel calvaire vous avez vécu!!! Bon courage dans votre vie future!

Patrick 13/10/2012 01:11



Merci Pierre



Olivier 13/10/2012 00:06


Mes larmes m'empêche de t'écrire ma tristesse, sois fort.


Amitiés,


Olivier

Patrick 13/10/2012 01:11



Merci Olivier



Bruno 12/10/2012 16:47


 


Bonjour Patrick d'abort bon courage dans c'est moment pénible je recent aussi ta douleur car j'ai aussi vécu la perte d'un être chère dans un hôpital et ses derniers instants
de vie.


En premier lieu je te donne une adresse ou il parle du staphylocoques dorés voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Staphylocoque_dor%C3%A9


Tu te poses la question : Ou, quand et comment a-t-elle attrapé ces staphylocoques ?


d'abor la cause de sa mort : Choc Septique, Septicémie par Staphylocoques j'ai fait des recherche sur le net et j'ai trouver ceci :


(1)Le choc septique est une défaillance circulatoire aiguë, entraînant des désordres hémodynamiques, métaboliques et viscéraux, déclenchée par un agent infectieux.


(2)Septicémie à staphylocoques :


Infections liées aux cathétersveineux centraux


la rencontre du cathéter et de l'agent infectieux est incontournable, immédiate, se produisant dès la pose percutanée du dispositif.(et en conclution sur la page du site il est
écrit ceci : il convient de renforcer les mesures d’hygiène hospitalière et d’approvisionner nos structures hospitalières en antistaphylococciques majeurs telle que la vancomycine.


Voici l'adresse du site qui en parle : http://www.santedev.org/biblio/index.php?dossier=cimA41.0


Si j'était toi je demanderais l'avis d'un médecin français sur le dossier médical de Nook comment une douleur à l’épaule peut conduire a une septicémie à staphylocoques !!??,La meilleur solution
il me semble c'est de demander l'avis d'un médecin français et ne surtout pas aller trop vite dans les conclutions.Bon courage.

Patrick 12/10/2012 16:50



Bonjour Bruno


J'ai également fait ces recherches sur le net


Merci à  toi



Chris 12/10/2012 16:45


Moi qui croyais à un accident de la route Maintenant nous connaissons la "cause" ou la raison. Donc il faut se fier
à catte raison. Et ne pas revenir en arrière avec des SI... A ce jour, il est impossible de ressusciter les morts. Et puis Nook a été incinérée entretemps.


Patrick essayez d'obtenir son dossier médical avec les analyses sanguines. Pour ensuite pouvoir les soumettre à un médecin biologiste de renommé.


Vérité : une douleur à l'épaule sans plaie ou infection apparente ne conduit pas à la mort au bout de huit jous


Sinon quel est l'avenir de l'Eléphant blanc

Patrick 12/10/2012 16:52



Merci Chris pour ton message


L'Elephant Blanc continu mais sans nous, C'est quelqu'un d'autre qui a reprit



jb 12/10/2012 14:12


Bonjour Patrick,


Bee et moi saluons ton courage.


Nos prières vous accompagnent.


Jb et Bee

Patrick 12/10/2012 16:08



Merci Jean Baptiste



economopoulos 12/10/2012 10:09


Bonjour Alain


je te connais QUE par le net, car pour le moment je "m'installe"


je suis tous tes articles meme si je ne laisse pas toujours de commentaire, et quelle ne fut pas ma surprise quand je suis tombé sur l'article relatant le depart de ta femme. Je t'ai presente mes
condoleances, en me demandant "pourquoi ?" mais sans oser te le demander, par pudeur peut etre.


Aujourd'hui, tu me dis tout, et je te remercie, car c'est une grande leçon, que je connaissais deja (mon pere est mort j'avais 8 ans), mais qu'il est bon de revoir souvent, la vie est pleine de
surprises bonnes et mauvaises.


Je te souhaite beaucoup de courage, et j'espere tenir ma parole bientot, apres la haute saison je pense.


A tres bientot

Patrick 12/10/2012 11:03



Bonjour Alain


Je suis Patrick


Merci de ton commentaire



Le Billet de Michel 12/10/2012 09:48


Je termine la lecture les larmes aux yeux. C'est effrayant de "partir" si vite pour ce qui n'était au départ qu'une douleur comme nous en avons tous parfois.


Aujourd'hui, je voudrais dire toute ma compassion et te souhaiter ainsi qu'à toute ta famille tout le courage nécessaire pour surmonter cette terrible épreuve.


Michel

Patrick 12/10/2012 11:04



Merci Michel et désolé si pour le moment je ne vais plus sur ton blog


Patrick



Marc 12/10/2012 09:22


Dans cette terrible epreuve, je suis de tout coeur avec toi.

Patrick 12/10/2012 11:05



Merci Marc



PHILGOOD 12/10/2012 09:20


C'est avec beaucoup d'émotions que je viens de te lire Patrick, et partge ta douleur !...


Je ne sais pas si tu trouveras un jour la réponse à ta dernière question ...


Bon courage à toi mon ami, et prends soin de toi et des enfants !


Je passerais te voir au printemps prochain !...


Amitiès,


Philgood ... 

Patrick 12/10/2012 11:05



Merci Philippe



alain 12/10/2012 08:33


j ai appris cette terrible nouvelle, avec bcp de retards tte nos condoleances de ma famille ici a vientiane.


malheureusement , elle a du attrapper a l hopital, ce qui rend la chose encore plus insupportable.

Patrick 12/10/2012 08:48



Bonjour Alain


Merci Alain de ton message



karine 12/10/2012 07:26


Mon dieu qelle fin atroce pour une personne si jeune et qui allait bien, vive les hopitaux, ça fait froid dans le dos de ce dire que tout va bien et que tout a coup tout bascule  dans
l'horreur simplement pour un mal d'épaules. ça me boulverse pour toi mon pauvre Patrick, quele vie, je te souhaite de tout coeur pleins de bonnes choses avec les enfants et même de loin je
pense souvent à vous. Mille bisous Cousin.

Patrick 12/10/2012 08:15



Merci Karine ton message me touche



pierre 12/10/2012 07:16


Courage à toi Patrick.


Ces staphylocoques sont la plaie de tous les hôpitaux dans le monde ! Même quand l'hygiène est parfaite.


Comment y remédier ?


Courage ....

Patrick 12/10/2012 08:17



Bonjour Pierre


La question que je me pose. Les aurait-elle attrappé dans l'hôpital?



michel royer 12/10/2012 07:11


Bonjour Patrick,


tu a fait preuve de beaucoup de courage dans ce qu'il ta été imposé et dans cette horrible contrainte.


Je regarde ton commentaire avec autant d'émotion que l'hommage rendu à ta jolie et souriante épouse.


Je te souhaite bon courage ainsi qu'aux enfants. 


 

Patrick 12/10/2012 08:18



Merci Michel