Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vacances à Chiang Mai. Journée du 22 octobre. 2e partie.

Publié le par Patrick

Après la balade en éléphants et la visite du village Karen Padong, nous continuons la route vers le nord en direction de la grotte de Chiang Dao. Le prix d’entrée est de 10 bahts. La grotte se trouve dans l’enceinte d’un temple. Au pied de la grotte se trouve un joli bassin aux eaux limpides ou nagent des poissons. Une partie de l’intérieur de la grotte est éclairée, une autre non mais il est possible de faire ce circuit en louant un guide avec une lampe à pétrole, le coût est je crois de 100 bahts.







L’intérieur de la grotte.







Vannerie à coté du temple.



Sur le chemin du retour on s’arrête au Tiger Kingdom Chiang Mai (Parc aux Tigres) Il est possible de rentrer dans l’enclos aux tigres pour se faire prendre en photo avec eux. Le coût est de 300 bahts les 20 mn. Pas très intéressant. On ne fait que regarder en mangeant une glace.



Toujours sur le retour visite de la ferme aux orchidées de Sai Nam Phung Orchid de Mae Rim sur la route qui mène à Samoeng. Il y a beaucoup de chose à faire et à voir sur cette route, mais pour nous il se fait déjà tard.


Les orchidées sont magnifiques, je ne me lasserais jamais de les regarder et de les prendre en photos.









Fin des visites pour la journée.

Voir les commentaires

Chiang Mai. 22 octobre. Eléphants et femmes girafes.

Publié le par Patrick

Aujourd’hui 22 octobre direction le nord de Chiang Mai par la route numéro 107. La première partie de la journée nous emmène au Maetaman Elephant Camp & Bamboo Rafting ainsi qu’au village des femmes girafes qui se trouve après Mae Taeng. Il faut suivre une route à gauche sur 9 km.

 

Le Maetaman Elephant Camp & Bamboo Rafting propose une sortie de 4 h00 comprenant une descente de la rivière sur des radeaux de bambou, une ballade en éléphant, une visite d’un village Lisu, une ballade en charrette et le repas de midi pour 1500 bahts par personne. Etant 4 personnes, cette sortie me reviendrait à 6000 bahts plus les ‘’à cotés’’. Cela me fait chère la sortie et me prendrait une bonne partie de la journée. Nous décidons de faire qu’une ballade en éléphant en forêt pour 1200 bahts les deux éléphants.











Le village des femmes girafes.

Font parti de l’ethnie des Karen Padong en provenance du Myanmar (Birmanie). Ne sont pas reconnus comme thaïs mais comme des étrangers par le gouvernement Thaïlandais. Le village que nous avons visité est tout petit, une quinzaine de cabanes avec en son centre des boutiques pour touristes. L’entrée du village est payante. Pour les thaïs le prix est de 100 bahts par personne et 250 pour les étrangers.

 











Les photos suivantes sont en vente au village pour 20 bahts la photo.







Votre serviteur




La suite de la journée dans la 2e partie.

Voir les commentaires

Vacances à Chiang Mai. Journée du 21 octobre. 2e partie.

Publié le par Patrick

Après la visite du village des artisans et de la vallée de Mae Wang nous poursuivons notre route en direction du parc floral Ratchaphruek. Il a été inauguré en 2006 avec une exposition florale internationale. Ce parc est immense et magnifique. L’entrée est gratuite, la visite peut se faire en mini bus pour 20 bahts par adulte et 10 bahts par enfant. Sur la colline se trouve un magnifique temple.












Vues du Parc à partir du temple.

 





Le temple.

 




Coucou, c’est nous.




Juste à coté du parc floral se trouve le Chiang Mai Night Safari. C’est un parc animalier ou les animaux sont en liberté. La particularité de ce parc c’est que la visite se fait de nuit pour aller voir les animaux. L’entrée est de 250 bahts par personne avec deux circuits de 30 mn chacun à bord d’un mini bus (le premier départ se fait à 18h00). Il n’est pas possible de photographier les animaux à cause du flash. A 20h00 et 21h00, sur le lac central il y a un spectacle son et lumière d’une dizaine de minutes. Il y a de quoi se restaurer sur place. Le parc ferme à 22h30.








La journée fût longue. La fatigue se fait sentir. Direction le bercail. Demain nouvelles virées.

Voir les commentaires

Vacances à Chiang Mai. Journée du 21 octobre. 1e partie

Publié le par Patrick

Nous restons dans la partie sud-ouest de Chiang mai. Nous allons visiter le village des artisans de Ban Tawai, la vallée de Mae Wang, le parc floral de Ratchaphruek et le Chiang Mai Night Safari.

 

Le village des artisans de Ban Tawai.

Pour les amoureux de la décoration, si vous ne voulais pas devenir fou, n’y allez pas. C’est là que se fabrique tout ce que l’on trouve en décoration, meubles, sculptures sur bois, peinture, tableaux, poteries, objets en bois, statuettes et j’en passe. Ce n’est que boutiques sur boutiques.

Il est impossible de toutes les faires en une seule journée. Nous y restons toute la matinée et achetons quelques bibelots.


















Les artisans au travail.






Visite de la vallée de Mae Wang.

 

Vallée agricole, à part quelques éléphants et une balade en rivière sur un radeau en bambou, il n’y a pas grand-chose d’autres à voir.





La suite de la journée dans la 2e partie.

Voir les commentaires

Vacances à Chiang Mai. Journée du 20 octobre.

Publié le par Patrick

Nous partons pour la journée. Direction la périphérie ouest de Chiang Mai. Au  programme visite du zoo de Chiang mai, du Doi Suthep et du village Hmong du Doi Pui.

 

Le zoo de Chiang Mai.

Le parc en lui-même n’est pas mal mais il y a très peu d’animaux à voir. Beaucoup de bâtiments sont encore en construction. Le prix d’entrée est de 50 bahts par personne et 100 bahts pour les étrangers. Je vous conseille de faire le tour du parc en minibus pour 20 bahts ou en métro aérien car le terrain est vallonné.

Dès que vous entrez dans un bâtiment il faut payer, par exemple pour la visite des Pandas l’entrée est de 50 bahts par personne pour voir deux Pandas. C’est cher payé. Lorsque tous les travaux seront terminés je pense que ce sera une bonne visite à faire mais pour aujourd’hui on reste sur sa faim.







L’aquarium a ouvert ses portes quelques jours après notre visite. Pas de chance.


Le Wat de Phra That Doi Suthep.

Il se situe à 16 km de Chiang Mai. Il faut monter jusqu'à 1000 m dans la montagne pour aller le voir. Le temple compte parmi les plus vénérés du nord de la Thaïlande. Pour y accéder il y a deux solutions. La première, emprunter les 360 marches ou alors prendre le funiculaire. Arrivée en haut il faut payer l’entrée, 30 bahts pour les étrangers, gratuit pour les thaïs et pour moi. Au centre de la place se trouve le chedi de 24 m de hauteur recouvert de plaques d’or. Les fidèles en font trois fois le tour avant de déposer leurs offrandes. Sur un coté se trouve un Bouddha en verre réplique du Bouddha d’émeraude de Bangkok. Au pied des escaliers se trouvent des boutiques de souvenirs. Il y a de quoi se restaurer sur place. Une école de danse traditionnelle se donne en spectacle à l’entrée du temple.

 















Après la visite du temple, nous poursuivons la montée et passons devant la résidence d’hiver du roi. La résidence se visite mais nous n’y arrêtons pas. Nous continuons par une toute petite route défoncée qui nous amène au village Hmong de Doi Pui. L’entrée du village est payante, 10 bahts par personne. Tourné vers le tourisme le village renferme que des boutiques de souvenirs. Je n’ai pas pu faire les photos que je voulais avec les costumes traditionnels Hmong car un orage a éclaté. La visite a été écourtée et nous retournons à Chiang Mai sous la pluie.





Le soir la pluie s’est arrêté et nous sommes retournés au Night Bazar ou nous avons mangé sur place avant d’aller se coucher.

Voir les commentaires

Vacances à Chiang Mai. Journée du 19 octobre. 2e partie

Publié le par Patrick

Nous reprenons la route et stoppons au Thaï Conservation Eléphant Center qui se trouve entre Lampang et Lamphun. Il est 15h00 et le dernier show avait lieu à 13h30. Ce n’est pas grave, on peut faire le tour du parc en voiture et on en profite pour faire un tour de 15 mn d’éléphant pour 50 bahts par personne.

 





Nous arrivons à Chiang Mai vers 17h00. On prend possession de nos bungalows et la première chose que l’on fait Nook et moi c’est un massage. Pendant ce temps les enfants jouent dans la piscine. Après le massage et s’être restauré nous allons faire un tour au Night Bazar.








Il est 22h00, c’est l’heure de se coucher car demain matin réveil de bonne heure.

Voir les commentaires

Vacances à Chiang Mai. Journée du 19 octobre. 1e partie

Publié le par Patrick

Nous redémarrons la journée à 7h30 le matin. La nuit n’était pas terrible étant embêté par des insectes. Nous reprenons la route numéro 12 jusque Phitsanulok puis bifurquons vers le nord par la route numéro 11 qui nous fait passer à Uttaradit, Den Chai, Lampang, Lamphun et enfin Chiang Mai. En cours de route nous visitons deux temples, une grotte et le Thaï  Eléphant Conservation Center (Centre de conservation des éléphants)

 

Temple de Kong Rua entre Wang Thong et Phisanulok. Le parc possède de nombreux bouddhas géants. Le plus grand des Bouddhas géant est visible de la route numéro 12.





Temple de Phra That Suthon à Den Chai. Ce magnifique temple se trouve entre Uttaradit et Lampang à proximité de Den Chai. Situé en bordure de route il est impossible à louper. Un énorme Bouddha couché vous accueille. Un des bâtiments est en Tek et il est tout simplement magnifique tout comme le wat de marbre.










Nous poursuivons notre route et stoppons pour visiter une Eravan Cave, en étant plus clair une grotte. L’endroit est un peu perdu, loin de la route principale. Je ne sais plus où elle se trouve. L’entrée est gratuite mais payons 10 bahts par lampe de poche. Nous avons droit à un guide.









Suite de la journée dans la 2e partie.

Voir les commentaires

Vacances à Chiang Mai. Journée du 18 octobre.

Publié le par Patrick

Nous profitons que les enfants soient en vacances scolaires durant 18 jours pour partir avec eux en balade une bonne semaine dans le nord de la Thaïlande.

Nous quittons Udonthani le samedi 18 octobre à 8h45.Chiang Mai est à 720 km. Nous ne sommes pas pressés par le temps et j’ai prévu de faire l’aller comme le retour en deux étapes en profitant de visiter tout ce qu’il me semble bien à voir sur le trajet.

Pour notre première étape mon itinéraire nous mène à Nong Bua Lamphu par le route 210 puis plein sud  sur Chum Phae par la route 228 ensuite  nous empruntons la route numéro 12 qui traverse le Parc National de Nam Nao, passons la ville de Lom Sak et poursuivons à travers le Parc National de Thung Salaeng Luang ou nous faisons gite d’étape pour la nuit.

 

Entre Udonthani et Nong Bua Lamphu

 
 

En traversant les Parcs Nationaux des panneaux en bordure de route précisent de faire attention à la traversée d’éléphants J’ai fait attention mais nous n’en avons vu aucun.


Visite du Parc de Nam Nao. Le prix d’entrée pour les thaïs est de 20 bahts pour les adultes et 10 bahts pour les enfants, 30 bahts pour la voiture. Pour les étrangers le prix est de 150 bahts. En Thaïlande il y a souvent une double tarification, une pour les thaïs et une pour les étrangers. A chaque fois qu’il y a un double tarif nous sommes obligés de négocier mon entrée en disant que je ne suis pas touriste et que j’habite en Thaïlande. Je présente à chaque fois mon permis de conduire thaï et je paye le prix thaï. Dans le parc se trouve un petit musée, un restaurant, des bungalows à louer et des itinéraires pédestres. Nous en profitons pour nous restaurer.




Quelques vues du paysage rencontrées durant notre déplacement.





Notre gite d’étape. Nous n’avons fait dans la journée que 212 km en 7 heures 15. Il n’est que 17h00. En passant près de la cascade de Kaeng Song il y a juste à coté des bungalows à louer pour 600 bahts la nuit avec TV, Clim, WC et douche avec eau chaude.  Le coin n’est pas trop mal. On va y passer la nuit. Je prends donc deux bungalows, un pour nous et un pour les enfants. Ces derniers en profitent pour aller se baigner dans la rivière.

 




Demain deuxième étape.

Voir les commentaires

14 octobre 2008. Boules de Feu sur le Mékong

Publié le par Patrick

Bang Fai Phaya Nak – Boules de Feu sur le  Mékong


Du 10 au 16 octobre 2008, à la tombée de la nuit, des boules de feu, parfois appelées « les boules de feu de Naga » surgissent du Mékong. Pour les croyants se sont des manifestations du Phaya Naga, le dieu du fleuve. Pour les sceptiques, des phénomènes naturels à étudier. Ces manifestations correspondent à la fin du Carême bouddhique et sont l’occasion de rassemblements festifs.



Ce phénomène naturel, unique au monde est visible dans la Province de Nong Kai le long du Mékong dans les districts de Mueang, Phon Phisai, Pak Khat, Bung Kan, Tha Bo, Si Chiang Mai et Sangkhom.

Il intervient la nuit de pleine lune du 11ème mois lunaire (octobre), soit la dernière nuit du Khao Phansa. Pour 2008 ce jour est le 14 octobre.



Des boules de lumières de la taille d’un œuf de couleur allant du Vert au Rose au Bordeaux s'élèvent du Mékong jusqu'à des hauteurs allant de 50 à 300 mètres avant de disparaître sans laisser de traces... Elles apparaissent souvent par série allant de 3 à une petite dizaine, rarement plus et s'élèvent soit très progressivement en faisant des zigzags soit rapidement en ligne droite et offrent aux visiteurs présents un spectacle unique et mystique.

 

Le nombre de boules de lumières aperçus varie d'une vingtaine à plusieurs centaines voire milliers.

En 1997, plus de 1000 sur une journée.

En 1998, plus de 7000 sur 2 jours (car la Thaïlande et le Laos fêtent la fin du Khao Phansa à un jour d'intervalle)

En 1999, 3500 sur 2 jours.

Combien allons-nous en voir aujourd’hui 14 octobre 2008, je vous le dirai plus tard.  


Selon les croyances traditionnelles Isan, des grottes sur les rives du fleuve sont en fait des portails vers le monde souterrain de Naga.

On croit aussi que la cérémonie des bateaux illuminés et des feux d'artifices célébrant la fin du Khao Phansa attire le Naga qui arrive via ces grottes pour se joindre aux cérémonies. Cette croyance est renforcée par ce phénomène des boules de lumière...

Durant la saison des pluies, Bouddha est monté au Paradis pour offrir un sermon à sa mère durant le Khao Phansa. Le dernier jour du Khao Phansa, Bouddha est revenu sur terre au moyen de 3 escaliers (cristal, argent et or).

Avec le temps, la croyance Isan a évolué : les boules de lumières du Naga ont formé un escalier afin de permettre à Bouddha de descendre des cieux.


Naga (serpent) apparaît dans la mythologie Hindoue et Bouddhiste, le royaume de Naga couvre les océans, fleuves, rivières et lacs. Il est le gardien de la force de vie détenue par les eaux et des coraux, coquillages et perles (il en porte une sur la tête)
Dans la région du Mékong on pense que son royaume (Muang Badan) s’étend également sous la terre de la province de Nong Khaï

Dans le Bouddhisme, Naga, fasciné par Bouddha, aspira rapidement à devenir un de ses disciples. Doté du pouvoir de prendre différentes formes, Naga se transforma en humain pour pouvoir suivre ses sermons. Mais l’enchantement cessa lorsqu’il somnola et il fut découvert. Bouddha lui indiqua qu’en tant que bête il ne pouvait pas être ordonné moine puis lui interdit d’entrer dans les temples. Naga resta néanmoins très dévoué et protecteur envers Bouddha.


C’est pourquoi on voit beaucoup de représentation de Naga sur les murs extérieurs, les escaliers menant aux temples, les arrêtes de toits … La représentation la plus spectaculaire est celle de Bouddha assis sur le corps enroulé de Naga, qui se penche au dessus de sa tête pour l’abriter des intempéries lancées par le mal.




Explication scientifique:

 
L'apparition de ces boules de lumières est généré par la réunion de conditions favorables à la production de gaz méthane-nitrogène à 20% de pureté (bactéries aérobiques et anaérobiques co-existantes à des profondeurs de 4.5 à 13.5 m, avec des dépôts organiques sur un fond d'argile ou de sable, une température moyenne de 25°c et un PH entre 6.4 et 4.8).  Sous l'effet des ultraviolets, le gaz s'accumule est fini par s'élever dans les airs puis réagit avec l'oxygène (pas de flammes ni d'explosions).> ça a l'air complexe comme phénomène 

D'après les différentes études ce phénomène est plus fréquent de Mars à Mai et en Septembre/Octobre. Il serait dû à une combustion de gaz naturels rendue possible par les positions particulières de la Terre, du soleil et de la lune à cette période de l’année.

 

-----------------------------

 

Le 14 octobre après midi nous partons à Phon Phisai ville qui borde le Mékong et ou se produit le phénomène. Il n’y a pas encore trop de monde et on arrive à avoir un bon emplacement. Certains passeront la nuit sur place.

 




En attendant que la nuit tombe, nous nous baladons le long du Mékong et assistons à différentes cérémonies et préparatifs des bateaux.






En fin d’après midi il y a énormément de monde.




 

Il est 18 heures et la nuit est tombée sur le Mékong. Des fusées sont lancées dans le ciel pour annoncer le début du phénomène ainsi que des petites montgolfières. Quelques feux d’artifices sont tirés. (Je suis désolé de la mauvaise qualité de mes images de nuit)



Descente du Mékong par les bateaux illuminés.




Et ce que tout le monde attendait arriva. Des boules de lumière sortaient de Mékong à intervalles irréguliers et proche de notre emplacement sous les hourras des spectateurs. Il est très difficile d’en faire des photos car l’emplacement d’où elles surgissent est imprévisible et la durée d’apparition très courte. Durant les deux heures que nous sommes restés sur place nous avons eut 7 séries de 2 à 3 boules chacune. Vraiment surprenant à voir.



A 20 heures la parade des bateaux étant presque terminée, nous décidons de partir avant la foule.

 


Voir les commentaires

La Pêche aux gros. 2e partie

Publié le par Patrick

Et bien voila c’est fait. J’ai profité que les enfants soient en congés scolaires pour les emmener effectuer une journée pêche à l’étang que j’avais visité il y a quelques jours.

 

Nous sommes arrivés à 10 heures le matin, horaire d’ouverture et j’ai loué deux cannes à pêche avec un seau rempli d’appât. C’était prévu que nous restions jusqu'à midi mais en réalité nous sommes restés jusqu'à 17heures car il y avait un concours de midi à 17h00. Au plus fort de la journée il y avait une centaine de personnes dont une bonne quarantaine de pêcheurs.





Préparation des appâts sous l’œil attentif d’Olawan


Ça y est, ça mord pour Atapon. L’épuisette… vite.




Quelques une de ses prises.





Ça mord aussi pour Olawan, elle est pliée de rire devant la résistance à sortir le poisson de l’eau.



Et ça mord aussi pour moi.





La pesée des poissons, nos prises faisaient entre 4 kg et 5,400kg. Le plus gros péché de la journée par un autre pêcheur faisait un peu plus de 7 kg.


Des paris sur le poids des poissons.

Les jeux d’argent sont interdits en Thaïlande. Cela n’a pas empêché à certains pêcheurs thaïs de faire des mises sur le poids des poissons sortis. A chaque poisson sorti les parieurs venaient le voir et s’ils pensaient que le poisson pêché faisait le bon poids ils misaient dessus. Pour gagner il fallait que les grammes du poisson soit un chiffre imper. J’explique. Un poisson faisant 4,200 kg, 5,400 kg ou 6,800 kg ce n’était pas bon, s’il faisait 4,300 kg, 5,500kg ou 6,900 kg c’était gagné. J’ai parié une fois sur un de nos poissons et j’ai…perdu.



Quelques poissons de couleur pâle ont été sortis. Ils sont appelés par les thaïs le « Pla Farang » qui signifie le « poisson étranger ». Pla = Poisson, Farang signifiant Etranger à la peau blanche.


 

Photos diverses.







Nous avons passés une agréable journée. Nous avons sorti au total une bonne vingtaine de gros. Les enfants étaient ravis, moi aussi d’ailleurs. Cette sortie nous a coûtée 1000 bahts soit  20 euros qui comprenait le droit de pêche, la location des cannes, le changement des bas de ligne lorsque l’on cassait sur du gros, les appâts, les 4 repas du midi achetés sur place avec boissons, 4 glaces et……… ma mise de 100 bahts (2 euros) que j’ai perdu sur les paris.

 

Voir les commentaires

1 2 > >>