Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #mariage en thailande tag

16 janvier 2010: Mon mariage en Thaïlande. 1e partie.

Publié le par Patrick

Thaïlande : Udonthani, mon mariage.

 1er partie, la cérémonie religieuse.

 

Aujourd’hui 16 janvier 2010, c’est le jour de mon mariage avec Nook. Notre réveil se fait à 3h30 du matin par le bruit des ouvriers venus terminer le montage du chapiteau et terminer l’installation des tables. Ce n’est pas grave car on devait se lever à 4 heures. Après avoir pris rapidement notre petit-déjeuner, nous donnons les dernières consignes avant de partir chez la coiffeuse, maquilleuse, costumière chez qui nous avons RDV à 5 heures. A partir de ce moment là, nous ne sommes plus maîtres de la situation. Il faut que tout se passe bien.

Le maquillage et la coiffure durent 1 heure 30 pour Nook et…… 10 mn pour moi. Pour me faire patienter, le patron du salon m’offre un café. A 7h00, nous sommes de retour à la maison. Tout est OK. Les premiers invités arrivent et commencent les premières séances  photos.

DSCF2426
DSCF2430

7h45 : Les moines, au nombre de 9, chiffre porte-bonheur, arrivent à la maison. Ils sont là afin de bénir le futur couple. Pour les installer, il a fallu, la veille, déménager les meubles qui se trouvaient dans le salon.

 

arrivee moines


DSCF2436


Les chants religieux durent une bonne heure, un calvaire pour mes jambes qui n’ont pas l’habitude de rester dans la position assise à la Thaïe d’où, sur les photos ci-dessous, un marié qui ne sourit pas. Un petit tabouret viendra par la suite à mon secours.


DSCF2437
117
prieres moines
100 2231


La bénédiction terminée, les moines prennent leurs repas. Des enveloppes renfermant de l’argent leurs sont distribuées et les moines prennent congé. S’en est terminé pour la première partie.

repas moines
marnookpatrickmatin (31)
DSCF2455
DSCF2457


DSCF2461


Je remercie mes invités de m’avoir fourni ces photos. Vous comprendrez fort bien que je ne pouvais être à ce moment là « au four et au moulin »

 

Prochain article : 2e partie de mon mariage, l’arrivée du marié.

marnookpatrickmatin (17)

Voir les commentaires

Thailande: Préparation de mon mariage.

Publié le par Patrick

Thaïlande : Province d’Udonthani.


Mon mariage avec Nook vient d’être célébré le 16 janvier 2010.J’ai décidé de vous faire partager les préparatifs de cette cérémonie de H-6 mois jusqu’au jour J.

 

 

Déroulement des préparatifs.

 

Chapitre I

Ma compagne

 

Je connais Nook depuis avril 2005 et nous vivons ensemble depuis octobre de cette même année. Nous voici en juillet 2009.Je vais donc faire un pas de plus. Je vais me marier avec.

Pour le moment je ne ferai que le mariage traditionnel Thaï avec les moines et non pas un mariage par le biais de l’Ambassade. Je verrai cela plus tard.

 

La date de mon mariage.

 

Je n’avais aucune date de précise pour mon mariage mais je l’avais programmé en 2010. La date du 16 janvier a été choisie car des membres de ma famille viennent me voir en Thaïlande à cette période. Tant qu’à faire, en étant à plus de 10000 km de la France, autant faire un mariage en ayant de la famille présente.

 

Chapitre II

Les préparatifs.

 

Juillet 2009 : H - 6 mois.

Je m’y prends peut être un peu tôt mais moi j’aime bien savoir à l’avance ou je mets les pieds, ce à quoi m’attendre car c’est un mariage thaï que je fais, ce qu’il faut prévoir, le nombre de personnes qui sera présentes à la cérémonie et à combien cela va me revenir financièrement. Ce dernier point est surement celui le plus important.

Nous avons décidé, Nook et moi, que cette cérémonie se fera le matin à la maison avec les moines et le soir dans un grand restaurant de la ville.

 

Voici les premiers préparatifs.

1) Visites chez les costumiers et les photographes de la ville pour faire des devis ainsi que visites chez les boutiques de cadeaux pour voir ce que l’on pourrait offrir aux invités. Un choix et déjà plus ou moins fait.

SS859406


2) Visite chez les marchands de fleurs. Devis pour la déco à la maison, d’un Ban Si et d’un Malai.(Fleurs typiques pour un mariage)  Il faudra compter 9200 bahts.

SS859407


3) Préparation de la liste des invités. A ce jour, le 10 juillet nous serons 150 personnes.

 

4) Nous faisons également les différents hôtels de la ville afin de voir quelles prestations fournissent ces établissements pour un mariage. Là aussi un choix est déjà plus ou moins fait.

 

5) Ceci étant fait, j’ai préparé un tableau des dépenses prévisionnelles en y notant à fur et à mesure les différents prix proposés. J’ai retenu bien sûr les meilleures offres. Mon budget prévisionnel final  me donne un total de 331 647 bahts.


 

Novembre 2009 : H - 2 mois.

Quatre mois viennent de se passer depuis nos premières démarches. Nous avons eut le temps de faire un choix définitif sur les boutiques, restaurant etc….

Le nombre d’invités est passé de  150 à 186 personnes. Houlala.

 

Lundi 9 novembre :

Le choix du photographe ayant été fait, nous prenons RDV pour la séance de photos.

Hé oui, cela se fait à l’avance en Thaïlande

Nous avons pris le forfait à 19 900 bahts qui propose :

-Une séance de photos avec maquillage, coiffure, trois costumes différents pour Nook et pour moi.

-Un grand portrait.

-Un grand album photos.

-Maquillage, coiffure, une robe pour Nook et un costume pour moi le matin de la cérémonie. Idem pour le repas du soir avec une autre robe et un autre costume. 

Date prévue de la séance photos : Le 16 novembre à 9h00. Un acompte de 5000 bahts est versé ce jour.

Nous faisons également les premiers achats.

-Achat des cadeaux qui seront remis à chaque invité. Coût : 3050 bahts.

-Une boite en forme de cœur où les invités glisseront une enveloppe contenant de l’argent qui, selon la tradition thaïe, servira au couple à démarrer dans leur nouvelle vie. Coût : 350 bahts.

-Et un livre ou chacun pourra y inscrire un petit mot. Coût : 150 bahts.

 

Mardi 10 novembre :

Nous allons réserver le buffet du matin avec location de 3 tentes, 25 tables et 250 chaises : Coût à prévoir: 42 150 bahts. Nous versons ce jour 5000 bahts d’acompte.

 

Jeudi 12 novembre :

Réservation du restaurant pour le repas du soir : Coût approximatif : 55800 bahts, nous versons 16000 bahts d’acompte.

 

Lundi 16 novembre :

Jour du RDV pour la séance photos. Cette partie dure 4 heures de 9h00 à 13h00. Un deuxième acompte de 5000 bahts est versé.

-Choix et essayage des costumes, trois pour Nook, trois pour moi.

-Séance de coiffure et de maquillage.

-Séance photos avec les trois costumes différents.

SS850762


SS850764

Prochain RDV dans une semaine, soit le 23 novembre pour voir les photos.

 

Lundi 23 novembre :

RDV chez le photographe afin de choisir les photos. Une photo est à choisir parmi 60 pour le grand cadre et une vingtaine de photos sont à choisir également pour l’album grand format. Le choix est très difficile à faire tellement les photos sont belles. Pour ne pas être déçu de laisser les 40 photos restantes, je décide de les prendre toutes pour…. 4000 bahts supplémentaires. Ce n’est pas donné mais bon.

Une photo est également sélectionnée pour confectionner la carte d’invitation. Coût : 2300 bahts les 200 cartes d’invitation.

Un troisième acompte de 6200 bahts est versé.

 

Vendredi 4 décembre : H- 44 jours

Nous récupérons nos cartes d’invitation. Le résultat est plutôt réussi.

CARTE-INVITATION-copie-1.jpg


Samedi 12 décembre : H-36 jours

Début de distribution des cartes d’invitation.

 

Mardi 15 décembre :

Le contact est pris avec les moines.

 

Vendredi 18 décembre : H-30 jours

Achat de bijoux et des alliances. (Coût : Chuuuuuuutttttt)

 

Mardi 22 décembre : H-26 jours.

Nous procédons à la commande de fleurs qui seront prévues pour la décoration de la maison. Coût : 11 500 bahts. Je donne 5 000 bahts d’acompte.

 

Jeudi 24 décembre :

Nous récupérons chez le photographe le grand portrait et les albums photos. Nous allons ensuite au restaurant signer le « contrat » concernant la soirée du 16 janvier.

DSCF2218


3 Janvier 2010: H-13 jours

Commande du petit déjeuner « Farang » pour le 16 matin. Coût : 4000 bahts pour 15 personnes. Je donne 1000 bahts d’acompte.

 

4 Janvier 2010: H-12 jours

Retour chez le photographe pour un essayage et réservation des costumes pour le 16 janvier. Deux pour Nook, deux pour moi.

 

5 janvier 2010 : H-11 jours

Nous achetons quelques vêtements pour les parents de Nook.

 

7 Janvier 2010 : H-9 jours

Achat des boissons pour la journée du 16 janvier. Coût : 22830 bahts

11 janvier 2010 : H-5 jours

-Arrivée de France de ma sœur, beau-frère et d’un couple d’amis. Au dernier « comptage » on sera le matin 192 personnes. Pour le repas du soir j’ai limité volontairement le nombre à 150 personnes

-Réservation d’une glacière + glaçons pour le jour J.

 

14 janvier 2010 : H-2 jours

Arrivée de Malaisie et de Suède des sœurs de Nook

 

15 janvier : H-1 jour

-Branle-bas de combat à la maison. Tout le monde est à pieds d’œuvre pour préparer la cérémonie de demain.

-Couché des « jeunes mariés » à 23h30

 

16 janvier, C’est le jour J. Déroulement de la journée des « jeunes mariés »

 

3h30 : Nous sommes réveillés par l’équipe responsable du montage du chapiteau. Ils font tellement de bruit qu’il n’est plus possible de dormir.

 

5h00 : 1e RDV chez le Coiffeur/Maquilleur/Costumier. A partir de ce moment là, nous ne sommes plus maître de la situation.  

 

7h00 : Nous sommes de retour à la maison. Tout est Ok. Les derniers préparatifs se terminent juste à temps.

 

7h30 : Arrivée des moines à la maison.

           Cérémonie religieuse

 

8h30 : Repas des moines

 

9h00 : Cérémonie de l’homme en blanc (Chaman)

 

10h00- 14h00 : Repas- spectacle

 

15h00 : 2e RDV chez le Coiffeur/Maquilleur/Costumier. Changement de costume et de coiffure. Je m’aperçois que j’ai oublié mes chaussures à la maison. Retour case départ avant de se rendre à l’hôtel.


16h30 
: Direction le « Charoensi Grand Royal hôtel » où aura lieu le repas du soir. Nous entreposons nos affaires dans la suite offerte par l’hôtel.

 

17h30 : Accueil des invités.

 

Jusqu'à 22h00 : Repas-spectacle.

 

22h30 : Fin de la soirée.

 

 

Comme certain l’on dû le remarquer, je n’ai pas parlé de la « SIN SOT » autrement dit « La Dote » Somme d’argent étalée devant tout le monde le jour du mariage qui prouve que l’homme est financièrement en mesure de faire vivre correctement le nouveau couple. Normalement, la somme est conservée ensuite par la mariée. Là, je demande à voir. Chacun est libre de faire ce qui lui plait. A ce jour, je ne sais pas combien je vais mettre car je ne suis pas trop d’accord avec cette pratique sachant parfaitement bien que personnellement je n’en verrais pas la couleur.

 

Voir les commentaires

16 Janvier: Thaïlande, Invitation à mon mariage.

Publié le par Patrick


CARTE INVITATION

Le 16 janvier, grand jour pour moi et Nook. Nous faisons le mariage traditionnel Thaïlandais avec les moines. A cette occasion, pour ceux que je n’aurais pas encore vus ou pu contacter, je vous invite à la cérémonie religieuse qui aura lieu chez nous, à la maison à 7h30. La cérémonie sera suivie d’un repas.

 

Déroulement de la matinée.

 

7h30 : Arrivée des moines.

Cérémonie religieuse

 

8h00 : Repas des moines

 

9h00 : Cérémonie de l’homme en blanc

 

10h00- 14h00 : Repas- spectacle

 

14h00 : Fin du mariage

 

 

Nous sommes désolés de ne pouvoir inviter tous le monde au repas du soir, mais celui-ci est réservé à la famille et amis proches. Les personnes concernées ont déjà reçu leur carte d’invitation.

 

Voir les commentaires

9 septembre 2009 : Invitation au mariage de Didier

Publié le par Patrick

Le 9/09/2009 à 9h09 a eut lieu le mariage de Didier. Vous allez me dire « il y a beaucoup de 9 dans cette date » En effet, cette date n’a pas été choisie au hasard car le chiffre 9 est censé porter chance dans plusieurs pays d’Asie. Pour les Thaïlandais le chiffre 9 signifie « aller de l’avant »

Revenons au mariage de Didier. Celui-ci a eut lieu au « Camerone » établissement tenu par nos « jeunes mariés »

 

Les invités.






La cérémonie c’est déroulé suivant la cérémonie traditionnelle thaïlandaise.











Vient le moment du partage de la nourriture entre les mariés. Un œuf, coupé en deux à l’aide d’un fil blanc sera mangé par les mariés.




Les mariés sont ensuite conduits dans leur chambre à coucher. Ce qui va se passer après, comme on dit chez nous « Cela ne nous regarde pas » Non, vous ne verrez pas les photos.

 

Bon vent à vous deux.


Voir les commentaires

Se marier avec un étranger: 2e partie de l’enquête.

Publié le par Patrick


Afin de sensibiliser les femmes thaïlandaises sur les risques de la vie de couple à l’étranger, le gouvernement thaïlandais avait organisé fin avril un séminaire, intitulé "Le mariage avec un étranger, une bonne idée ?" J’avais repris un article paru sur le sujet dans Lepetitjournal.com à voir ici : Serait-ce la fin des mariages entre FillesThaïes et étrangers ?


Voici la suite de l’enquête fait par Lepetitjournal.com de Bangkok qui a demandé leur point de vue à trois spécialistes de la question.

 
Thepwilai Saropala, chargée de communication de l'association Solidarité thaïe en France (ASTF), coopère parfois avec le consulat thaïlandais en France. Pour elle, la campagne d’information menée par le gouvernement est une bonne chose.


"Je ne vois que des femmes thaïes qui sont malheureuses. Les couples heureux ne viennent pas nous voir dans le cadre de l'ASTF, dit-elle. Je sais bien que l’on ne se nourrit pas d’amour et d’eau fraîche. Les femmes que je rencontre ont souvent un passé sentimental très chargé. Elles ont le droit d’espérer une vie meilleure. Mais il est important qu’elles n’arrivent pas dans le pays de leur conjoint, ignorantes de la vie qu’elles vont mener. Si un "farang" dépense 1.000 euros en une dizaine de jours en Thaïlande, cela ne signifie pas qu’il a la même somme à dépenser en France. Je soutiens toutes les campagnes qui visent à sensibiliser et informer les Thaïes des risques des mariages mixtes."


Pour Mademoiselle Sakoon Pakdeekam, Professeur de philosophie féministe à l'université Silpakorn, l’union avec un étranger constitue une garantie plus importante de trouver un équilibre affectif et matériel, plus ou moins difficile à trouver auprès de la gent masculine thaïlandaise.


“Le séminaire est une bonne idée, dit-elle, mais cela ne sert à rien car les femmes du Nord-est sont toujours aussi pauvres après le séminaire, et elles vont oublier ce qu'elles ont entendu. Selon le gouvernement, la question du mariage mixte semble reposer sur la pauvreté des filles, mais la vraie raison vient de la structure sociale. En Thaïlande, il n'existe pas d'égalité entre les sexes, particulièrement dans les provinces du Nord-est. Là-bas, la femme est obligée de prendre en charge la famille. Elle doit payer pour les études de ses frères et sœurs et, si elle divorce de son mari, c’est elle qui devra s’occuper de ses enfants. Et, lorsqu’elle est veuve [ou divorcée, ndlr], elle a alors du mal à trouver quelqu’un pour se remarier. D’autant que les hommes thaïlandais ont une préférence pour les femmes jeunes et à la peau claire. Pour les Européens, l’âge et la couleur de peau importent moins, ils sont aussi, en général, plus généreux et se moquent que leur compagne ait déjà été mariée avant. Le problème est donc beaucoup plus profond que la seule pauvreté des filles.
En privilégiant les hommes, la société thaïlandaise pousse les femmes à rechercher de l’argent pour assumer les charges qu’on leur impose, et donc à essayer de trouver un mari étranger pour subvenir à leurs besoins. Si le gouvernement faisait un effort pour essayer de mieux intégrer les femmes dans la société, elles ne seraient pas si nombreuses à vouloir quitter leur ville natale et leur famille. Après tout, on préfère toujours dormir chez soi plutôt que d’aller chez les voisins."


Des propos que confirme Timothy Wong, directeur de l'agence thaïlandaise de rencontre en ligne Qpider, une branche du réseau asiatique de rencontre par Internet Asia Match, qui compte environ 500.000 hommes inscrits.

“Environ 1.000 femmes thaïlandaises par mois s'inscrivent notre site internet. La majorité sont des femmes du nord-est de la Thaïlande surtout de la campagne”, indique-t-il. Les Américains arrivent en tête avec environ 70% suivis de loin par les Anglais 10%, puis les Français 5% et les autres 5%. Les femmes du pays du sourire à la recherche d’un partenaire étranger sont nombreuses parce qu’en Thaïlande les femmes d’un certain âge, veuves ou femmes divorcées ont du mal à trouver quelqu'un pour se remarier, dit-il. Les étrangers ne tiennent pas compte de l'âge pour se marier ou vivre ensemble, le plus important pour eux c'est comment fonctionne la relation avec leur partenaire".

 

Article paru dans Lepetitjournal.com le 21 juillet 2009.


Voir les commentaires

Serait-ce la fin des mariages entre FillesThaïes et étrangers ?

Publié le par Patrick

Campagne anti mariage entre Thaïe-Etranger


Le 30 avril dernier, un séminaire organisé par le ministère des Affaires étrangères thaïlandais, avait pour objectif de sensibiliser les femmes thaïlandaises aux contraintes et risques de la vie de couple à l’étranger et avec des étrangers.

 

En effet beaucoup de Thaïlandaises voient le mariage avec un Occidental comme la rencontre de Cendrillon avec son prince. Mais la réalité n’est pas toujours aussi belle. Face à l’augmentation des mariages mixtes, le gouvernement lance une campagne nationale pour montrer les inconvénients de ce type d’union.

"Le mariage avec un étranger, une bonne idée ?" était le thème d'un séminaire organisé le 30 avril dernier par le ministère des Affaires étrangères thaïlandais, afin de sensibiliser les femmes thaïlandaises sur les désavantages de la vie de couple à l’étranger et avec des étrangers. Il consistait aussi à mettre en lumière les différences de cultures, et à fournir des renseignements pratiques sur les documents à préparer pour le mariage. Une campagne d’information sur le même thème a démarré début avril dans le Nord-est du pays. Elle devrait ensuite se poursuivre à Pattaya et à Phuket.


Un millier de mariages mixtes à Buriram en 2008
.

Selon les informations fournies durant le séminaire, la pauvreté serait la raison principale pour laquelle les Thaïlandaises donnent leur main aux étrangers. L’an dernier, dans la seule province de Buriram (Nord-est), 967 jeunes femmes ont épousé des "farangs", âgés pour la plupart entre 51 et 60 ans, selon le Bureau des statistiques de la province Buriram, qui compte un million et demi d’habitants. Les Anglais arrivent en tête, suivis des Allemands, des Français et des Italiens. Selon les autorités, 66% de ces couples vont vivre à l’étranger, 14.29 % vivent à Buriram et 19.71 % vivent aux autres provinces comme Phuket, Pattaya etc. Les Thaïlandaises de la province mariées à un étranger ont envoyé à leur famille  230 millions de bahts en 2008, c’est-à-dire entre 10.000 et 20.000 bahts par mois, par famille (soit entre 210 à 420 euros)  Personnellement, je trouve ce chiffre un peu élevé. Il faut déjà bien gagner sa vie en France pour envoyer ces sommes. 5 000 bahts et je pense une bonne moyenne.

Mais les jeunes femmes ne doivent pas se bercer d’illusions, selon Monchai Patchanee, en charge du service de protection des citoyens Thaïlandais, au sein du département des affaires consulaires. "Le mariage mixte devient la nouvelle tendance car les femmes espèrent que leur copain farang pourra leur assurer une bonne qualité de vie, ainsi qu’à leur famille. Mais elles ne comprennent pas qu’en réalité, le style de vie des étrangers est plus individualiste qu’en Thaïlande. Ils n'ont pas l’habitude de partager l’argent avec toute la famille". Un malentendu qui peut amener de nombreux problèmes de couple.

Le mirage de la vie en Europe

D’autre part, beaucoup de Thaïlandaises imaginent les étrangers comme plus riches qu’ils ne sont en réalité. "L’euro et le dollar sont des monnaies plus fortes que le baht. Les étrangers peuvent donc dépenser ce qu'ils veulent pour s'amuser quand ils sont en Thaïlande, même si ils sont maçons, ouvriers ou retraités", explique Monchai Patchanee. Mais de retour dans leur pays d’origine, leur niveau de vie est bien souvent modeste et le quotidien bien moins "sanook". De fait, l’expatriation dans ces pays, perçus ici comme des paradis de confort, se transforme en cauchemar pour beaucoup de femmes qui se retrouvent loin de leur famille et de leurs repères avec des maris qu’elles ne reconnaissent plus, parfois, et dans un pays dont elles ne parlent pas toujours la langue.

Pour éviter à d’autres ce genre de mésaventures, le gouvernement voudrait faire diminuer le nombre de mariages mixtes. "Nous ne somme pas en mesure de l’interdire car chacun est libre. Et notre société devient de plus en plus moderne, les sites Internet de rencontre se multiplient", avoue Monchai Patchanee. Sans oublier que la principale raison, selon les autorités, de ces mariages mixtes sera longue à changer. "Si les Thaïlandaises accordent leur main pour de l’argent, c’est en raison du faible développement de l’économie", reconnaît-il.

Bien entendu, on trouve aussi derrière les mariages mixtes de nombreuses expériences heureuses et des raisons autres qu’économiques.


Article paru dans Lepetitjournal.com


Les photos qui illustrent cet article sont de moi. Ce sont des amis qui se sont mariés ces derniers temps à Udonthani

 

Voir les commentaires

30 octobre 2008. Invitation à des fiançailles.

Publié le par Patrick

Le RDV à lieu à 9h30 au Charoen Hôtel d’Udonthani. Il y a de très nombreuses personnes d’invitées et pour cause il s’agit d’une grande famille Sino-Thaïe d’Udonthani et en particulier les propriétaires du lotissement ou j’habite qui fiancent leur fille. Il n’y a que du beau monde. Discours, remise des bagues de fiançailles, des cadeaux, de la dot. Durant la cérémonie un repas est servi. Que se soit pour des fiançailles ou un mariage, ce genre de cérémonie ne dure pas très longtemps en Thaïlande. A midi tout est terminé.

 

Les fiancés.


L’arrivée de la fiancée.


Les invités.









Durant la cérémonie.






La dot.




Photos souvenirs. C’est surtout cette partie qui a durée le plus longtemps.




Je souhaite plein de bonheur aux nouveaux fiancés.

Voir les commentaires

14 juillet 2008 : Invitation au repas de mariage de Gérôme et Sushana.

Publié le par Patrick


Gérôme est un ami français qui tient avec Sushana un bar à Udonthani. Ils se sont unis en ce jour de 14 juillet, jour de la fête nationale en France. Est ce un hasard ? Je n’ai pas posé la question.

La carte d'invitation.

Le rendez vous a été donné à 18h00 au Charoensri Grand Royal Hôtel.




Gérôme et Sushana sont là. Ils accueillent les invités et se plient avec gentillesse à la cérémonie des photos.



L’entrée de la salle est joliment décorée et il y trône  un portrait avec les jeunes mariés.



Les invités remplissent le livre d’or et reçoivent un CD à l’effigie de Gérôme et Sushanan avec de la musique internationale.




Vue d’ensemble de la salle.











L’orchestre.



Pour ceux qui comprennent le Thaï, voici le menu.



Photos de la soirée.





Photos diverses :

Les aléas d'une photo, Gérôme serait il devenu aveugle.

 

 

 


 

A cette soirée, il y avait des incognitos dans la salle. S’auriez vous les reconnaître ?

 

 

 

 


Un blogueur photographiant un autre blogueur

Nous souhaitons à Gérôme et Sushana tous nos vœux de bonheur.

 

Votre serviteur

 

 

Voir les commentaires

Samedi 12 juillet : Invitation au mariage de IP et de EK

Publié le par Patrick


 

Ce n’est pas la première fois que je suis invité à un mariage mais c’est le deuxième mariage typiquement thaï auquel j’assiste depuis trois ans. Il y a environ 200 invités et comme d’habitude je suis le seul étranger. Les jeunes mariés s’appellent IP (la femme) et EK (l’homme).


Présentation des jeunes mariés.

 


Le maître de cérémonie anime le mariage:



La cérémonie est célébrée suivant les traditions bouddhistes.






 






  Les filles d’honneurs.


Les garçons d’honneurs.


Après la cérémonie, mariés, parents, beaux parents se rassemblent sur l’estrade pour les discours.

 

La cérémonie du mariage est terminée, place au spectacle.


 
Sur scène. Chanteurs, chanteuses et danseuses.






Dans les coulisses.



Sur la piste de danse.



Si vous l’avez remarqué tout comme moi, les « jeunes mariés » sont vraiment jeunes et ma curiosité m’a poussée à leur demander leur âge. Et bien j’ai été très surpris comme vous allez l’être surement.  IP a 15 ans et EK 16 ans. Je n’ai pas osé leur demander pourquoi se marier si jeunes. Surement un mariage arrangé entre les deux familles.


-----------------------------------------

 Mes ratés de photos. Ben, ça arrive quoi ! On ne peut pas toujours réussir ses photos. Vous me croyez j’espère.


 

 


Votre serviteur :



Voir les commentaires

31 mai 2008 : Mariage de Tharathon avec Larry

Publié le par Patrick

Tharathon est une jeune femme thaïe et son futur mari, Larry est anglais. Ils vivent tous les deux en Angleterre et sont venus en Thaïlande pour faire le mariage religieux.

 

Il est 16h00. Nos amis Tharathon et Larry accueillent les convives à l’entrée de l’église. Oui, j’ai bien dit église car ils font un mariage religieux catholique et non pas bouddhiste.  Nous en profitons pour leur remettre notre cadeau de mariage.

 

16h15, la cérémonie commence.
 
L’arrivée des mariés    
    
                                                         


Les prières     
                             
                                                      



La remise des alliances.



Une anecdote : Surement pris par l’émotion, Larry ne remarque que Tharathorn se trompe de main, du coup Tharathorn n’arrive pas à lui mettre l’alliance au doigt. Le prêtre leur fait remarquer et un fou rire éclate dans l’église.

 
La bénédiction du couple



La cérémonie est terminée



La sortie du couple sous le jet de pétales de fleurs


Le prêtre les félicite



Quelques photos souvenirs


Le repas.




Votre serviteur



Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4