Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #culture et traditions tag

26 juillet 2008: Invitation à la mise en place d’une « maison aux esprits »

Publié le par Patrick


Il est 9h00 du matin, nous sommes invités en comité restreint, à l’inauguration de la mise en place d’une « Maison aux esprits » chez un couple d’amis.

 

Mais vous allez me demander : « Qu’est ce qu’une « Maison des esprits ? » Voila la réponse.

 

La Maison des esprits est la manifestation d'un culte animiste encore très vivace en Thaïlande et dans les pays bouddhistes environnants.

 
 "Origine de la croyance: Le culte des esprits remonte aux sources de l'histoire des peuples indochinois. En Thaïlande, les pra phum (langue formelle) ou chao thi (langue populaire) sont des génies, gardiens du sol, des champs, des arbres, des maisons, etc. Ils sont protecteurs et à ne pas confondre avec les phi esprits malveillants et voyageurs, sortes de fantômes. Les chao thi (« seigneur du lieu ») sont justement chargés de tenir à distance les phi qui sans cela amèneraient malheurs et désolation dans leur environnement


Ainsi, pour s'assurer de la protection du chao thi les habitants d'un lieu construisent une petite résidence, contenant des figurines représentant les génies, devant leur maison, leur magasin, ou à la campagne devant leur rizière, afin de fixer l'esprit du lieu qui les protègera. La petite résidence placée sur un pilier est une maison en miniature. Le culte consiste à offrir des fleurs, de l'encens et de la nourriture qui doivent rendre le chao thi collaborateur et reconnaissant.

 

La « Maison aux esprits » de nos amis.





Offrandes faites à la «  Maison aux esprits »


Un sage, tout de blanc vêtu, officie la cérémonie avec la maitresse des lieux.





Les invités.





La photo loupée. Trouvez l’erreur. Moi, je ne vois pas…….Hi…Hi…

Voir les commentaires

17 juillet 2008 : Asalha Buccha Day et Le carême Bouddhique.

Publié le par Patrick

Le 17 juillet est un jour férié en Thaïlande à l’occasion de l’Asalha Buccha Day et le18 démarre le carême Bouddhique Kao Phansa.

Avec la saison des pluies arrive le moment pour les moines et les novices de se retirer dans les monastères pour une période hautement spirituelle de trois mois.

Kao Phansa est également l’occasion d’assister à de spectaculaires processions.

Les mérites vont couler à flots sur les familles qui font des offrandes aux temples et sur les mamans dont les enfants revêtent la robe monastique.

 

Bref, c'est la fête en Thaïlande... pas pour tous, puisqu’à cette occasion tous les bars sont fermés ! 

 

Voici quelques photos prisent dans un petit village d’Isan.

 

Préparation du défilé.






Boire ou conduire, il faut choisir….



La cérémonie religieuse.








Les offrandes pour les moines se font en argent, nourriture, bougies, vêtements, néons, bâtons d’encens ou de paquets  contenant toutes sortes de matériels de la vie courante.

 



 

 

Vous n’avez pas vu ma paire de chaussures ?


 

Voir les commentaires

Juin 2008 : Le Wat des supplices et du paradis

Publié le par Patrick

Il s’agit du Wat Luang Pho Nak qui se trouve à quelques kilomètres de la ville de Ban Phue en empruntant la route numéro 2348 en direction du parc de Phu Phra Bat.

 

Ce parc est composé de lieux saints mais présente également des sculptures sanguinolentes (l’enfer) et des sculptures sur l’Eden, (le paradis).

 

En voici quelques photos :


Les lieux Saints.








L’Enfer:









 
Bon, après la boucherie, le Paradis.



















Statues diverses.




Voir les commentaires

Juin 2008: Le Wat Phra Phutttabat Bua Bok

Publié le par Patrick

 

Le Wat Phra Phutttabat Bua Bok se trouve sur la colline de Khao Phra Baht dans le Phu Phrabat Historical Park à 12 km à l’Ouest de la ville de Ban Phue.

Le parc historique présente un surprenant paysage de formations rocheuses qui  a inspiré quelques légendes. Un décor empreint de mystère et de sacré ou chaque rocher a pris valeur de sanctuaire.

A l’entrée du parc, d’impressionnants rochers entourent le Wat (temple du Lotus terrestre).

Quelques photos.
 

Chedi  de style Lao se dresse à l’entrée du Wat.


 

L’intérieur du Chedi.



 

Les rochers sacrés.










Autres vues du Wat.









Voir les commentaires

Juin 2008 : Le repiquage du riz

Publié le par Patrick

 

 

 Depuis le début de la saison des pluies en avril, les rizières commencent à être rengorgées d’eau ce qui donne le signal du repiquage du riz.

Juin 2008, nous sommes en plein dans la saison du repiquage dans le nord de l’Isan. Je profite de mon passage dans la région de Ban Phue (Ban Phue  est une ville située à 55 km au Nord Ouest d’Udonthani.) pour aller voir les planteurs.

 

Planter le riz est un travail très dur, le salaire pour une journée de travail est de 150 à 200 Bahts soit  3 à 4 euros. Dans les rizières je ne rencontre que des personnes d’un certain âge car peu, voir pas de jeunes font ce travail qui à leurs yeux est ‘’trop dur pour eux’’.

Je tiens à féliciter les planteurs vus aujourd’hui car il faisait très chaud et avec la chaleur l’eau des rizières était très chaude. Ça ne les empêchait pas de travailler avec le sourire.

 

Voici quelques photos :


















Voir les commentaires

L’école en Thaïlande: La rentrée scolaire 2008

Publié le par Patrick

 Les dates de rentrée scolaire varient d’une région à une autre et même dans une même ville, les dates de reprise sont différentes d’une école à une autre. Il en est de même pour les vacances. En gros, les grandes vacances ont lieu de la mi mars à mi-mai (deux mois) et un mois à mi parcours en octobre.

 

La rentrée scolaire pour Olawan, 11 ans et Atapon, 13 ans s’est donc faite le 15 mai. Pour les élèves les plus « grands », entre autre Atapon, ils ont passés 24h00, dont une nuit à l’école, du 9 au 10 mai. Une réunion préparatoire des parents avec les professeurs a eu lieu le 10 mai.

 

 

Olawan et Atapon dans leurs habits scolaires


15 Mai 2008 : Rentrée scolaire

Il est 8 heures. C’est dans leurs uniformes flambants neufs que les enfants se rassemblent devant le mât des couleurs ou flotte le drapeau thaïlandais. Le directeur d’école prend la parole pour souhaiter la bienvenue aux enfants puis l’hymne national est envoyé, reprit par tous les enfants. Ensuite un élève récite des prières avant que tout le monde rejoigne les salles de classe au son de la grosse caisse.

Les horaires de travail : de 8h00 à midi et de 13h00 à 15h30/15h45 du lundi au vendredi.






L’uniforme à l’école

 

En Thaïlande, comme beaucoup d’autres pays asiatiques, les enfants portent l’uniforme pour aller à l’école. Ici pas de guéguerre de « moi, je veux des chaussures, un pantalon, une chemise, un cartable de telle marque »  Tout le monde ici est logé  à la même enseigne. Le nom de l’école et des enfants sont brodés sur les chemises. Les couleurs des vêtements varient suivant l’école fréquentée par les enfants.

 

En France, mais cela n’est que mon avis personnel, ce serait pas mal de faire la même chose, le budget de rentrée scolaire s’en trouverait surement moins élevé et les enfants connaitraient au moins la marseillaise.

 

Olawan et Atapon ont donc plusieurs uniformes pour la semaine.

 

Le lundi et mardi : Tenue normale comme sur la photo du haut.

Le mercredi : Chemise bleue pour les travaux pratiques.



Le jeudi : Tenue scout



Le vendredi : Tenue de sport.


 

L’instruction du scoutisme

 

Ici en Thaïlande le scoutisme est très répandu et enseigné dans toutes les écoles du royaume. Il inculque aux enfants des notions de discipline, de communauté, mais aussi d’assistance.

 

Le scoutisme en Thaïlande a été fondé en 1911 par le Roi Rama VI et la Thaïlande a été le 3ème pays dans le monde à rejoindre ce mouvement. Les scouts thaïlandais sont régulièrement présents dans des situations d’urgence pour porter assistance aux services de secours officiels. Ils participent également à des activités d’intérêt public : entretien des sites historiques, des parcs naturels etc.

 

L’instruction des langues étrangères

 

Deux langues sont apprissent dans l’école que fréquentent Olawan et Atapon, l’anglais (je connais un peu, donc je peux  aider les enfants dans leurs devoirs d’anglais) et le chinois que je ne connais pas du tout. Là, pour les enfants, il faudra qu’ils se débrouillent tout seul.

 

 

La cantine

 

Pour ceux qui mangent à la cantine le midi, c’est le cas pour Olawan et Atapon, il parait que ce n’est pas terrible. Une assiette de riz avec un peu de viande. Coût du repas, 20 bahts soit environ 0,42 euros.

 

Cours du soir

 

Il est possible aux enfants de faire étude tous les soirs de 16h00 à 17h00. Cout 1500 bahts par enfants pour trois mois. Nous testons la chose avec Olawan et Atapon. On verra le résultat dans trois mois.

 

 

 

Cet article est évolutif est sera mis à jour à fur et à mesure de nouveautés

 

 



Voir les commentaires

Visakhapuja Day et Rocket Festival

Publié le par Patrick

Ce jour est un jour férie en Thaïlande, il correspond au 15e jour de la lune montante du 6e mois lunaire. En 2008, le Makapuja Day s’est fêté le 19 mai. Il est considéré comme la date de la naissance, de l’illumination et de la mort du Bouddha.  

Dans le nord-est de la Thaïlande et particulièrement dans le petit village d’Isan du nord de Ban Na Pu est rajouté à ce jour le Rocket Festival. Les villageois confectionnent de grandes fusées en bambou ou dans des tubes plastics auxquelles ils mettent le feu pour faire venir la pluie sur les rizières. Les thaïlandais la nomment Bun Bang Fai. Danses, spectacles de rue jalonnent le programme.

 

Le Visakhapuja Day et Rocket Festival du village de Ban Na Pu.

 

Dans les coulisses avant la fête. L’habillage et le maquillage des participants.




Les participants sont prêts, le temps de faire quelques photos avant le défilé.




Mes « princesses » du moment. Bon, vous allez me dire ‘’Pas terrible’’…..



 ….. Oui c’est vrai, mais j’ai mieux…. Pas mal hein.


Le spectacle.

 
Le défilé : La partie culture et tradition :


Vous l’avez reconnu ? sur la photo  c’est Nook.



 

 












 

Le défilé : La partie Humour, les thaïlandais aimant particulièrement se travestir ou s’habiller dans des tenues extravagantes.













 

Le défilé : Séquence tendresse.







 

Le défilé : Les fusées.








 

Le défilé : Les spectateurs.




 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Boissons préférées des filles Thaïes : La Vodka frappée

Publié le par Patrick



En ayant assisté à plusieurs fêtes avec des « Filles »Thaïes, une de leur boisson favorite est : La Vodka « frappée »
La recette. Dans un verre mettre de la Vodka, du Schweppes, du jus de citron vert et du sel. Boucher l’ouverture du verre avec la paume de la main et frapper un coup sec le verre par terre. Cela fait une réaction bouillonnante qu’il faut boire cul sec. Je peux vous dire que les filles ne s’en privent pas et en fin de soirée elles sont « déchenillées » …et même avant pour certaines.

Tous les ingrédients sont sur la photo. Sel, Schweppes, vodka, citron vert et le petit verre qui va bien……


…sans oublier l’ingrédient principal « les Nanas ». La dose est variable suivant votre « connaissance ».

Une dose de nana pour 1 pour les débutants.



Deux doses de nana pour 1 pour les « découvreurs de nouveautés »

Ou, pour les fins connaisseurs et les experts: 6 doses de nana pour 1

Un conseil : Proscrire une dose supérieure qui risque de nuire par la suite au bon déroulement de l’après soirée. 

Préparation du « mélange »

 





He hop, cul sec

Parfois le breuvage va ailleurs que dans l’estomac.

Moi, z’en ai mis plein ma robe

 


Allez, à ton tour.



Moi, ze zurveille la bouteille, Hic…



Moi, ze commence à être fatiguée. HIC HIC



Hep, un P’tit verre.HIC….HIC…HIC…. Houlà là, z’uis vraiment fatiguée.



Moi, non, z’en peu plus, Hic…Hic…Hic…Hic



Ben moi, z’tiens plus debout. Hic, Hic, Hic, Hic, Hic


Voila comment se passent certaines soirées en Thaïlande. Allez, bonne soirée à tous.


Voir les commentaires

Le nouvel an Thaï et Songkran

Publié le par Patrick

 

 

 Après février et son nouvel an chinois, nous voila en avril avec son nouvel an Thaï. Cette fête dure plusieurs jours mais bat son plein du 13 au 15 avril. 


Un peu d’histoire :

 

 

 

Avril correspond au premier mois du calendrier thaïlandais. Le nouvel an bouddhique est célébré à travers tout les pays bouddhistes theravada. Il est précédé, pendant trois jours, de Songkran, la fête de l'eau.

Le 13 avril est la Journée Maha Songkran pour marquer la fin de l'année écoulée, le 14 avril est Wan Nao et le 15 avril est Wan Thaloeng Sok, la nouvelle année qui commence. C’est l'occasion aux membres de la famille de se rassembler dans le but d'exprimer leurs respects aux aînés en versant de l'eau parfumée sur les mains de leurs parents et grands-parents. Les aînés en retour souhaitent bonne chance et prospérité aux plus jeunes. C’est l’occasion également de rendre hommage à Bouddha et de nettoyer les maisons.

Songkran est un mot qui signifie "mouvement" ou de "changement d’endroit", car c'est le jour où le soleil change de position dans le zodiaque. Il est également connu comme le "Water Festival" les gens pensants que l'eau va les laver de la malchance. 

Cette coutume, quoique maintenue, a largement dégénérée en un carnaval où l'on administre des douches à seaux entiers, seaux remplis parfois d’eau glacée ou  avec une pate blanche. Quiconque s’aventure dans les rues à cette période de l’année n’échappe pas à cette tradition et ces « douches » sont tout à fait les bienvenues au plus fort de la saison chaude.

 

La bataille d’Udonthani : Songkran 2008

 

Notre véhicule de combat est prêt, les munitions sont embarquées et les combattant(e)s ont revêtus leur tenue de combat et perçus leurs armes.












Direction le lieu de combat. Le trajet est rempli d’ennemis. A gauche, à droite, devant, derrière…Ça tire de partout.
















Dans le feu de l’action.

















Les munitions sont vite épuisées. Le ravitaillement est le bienvenu.






Nous ravitaillons également en glace, non pas pour être mise dans nos verres mais dans notre réserve de munitions.



Après de durs combats, c’est l’heure de la trêve. Les combattants sont fatigués, une petite pause photo et un casse croute s’imposent avant la reprise des combats.




Un combattant à mettre à l’honneur. Peter.

Voici les Faits :

Durant la bataille et dépourvu de munitions, Peter sauta de son véhicule et n’hésita pas une seconde à se battre au corps à corps, à désarmer son ennemi en lui prenant son arme et a tirer sur tout ce qui bouge.

 




Hélas, l’ennemi étant en surnombre, Peter doit battre en retraite et rejoindre le véhicule de combat, épuisé. Quel acte de bravoure.





Le V de la victoire pour les vainqueurs



Les « forces spéciales » ennemies





Des combattants et combattantes épuisés




Jimmy, le fils de Peter s’est battu comme un diable.



Rien de tel, après la bataille de se « ravigoter » avec d’un côté, une bière et de l’autre une « marraine de guerre »

 

Allez  Bonne année à tous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Nong Khai : Visite du Wat PHO CHAI

Publié le par Patrick

 

Nong Khai, ville de l’Isan du nord, frontalière avec le Laos en bordure du Mékong.

 

Je suis déjà venu plusieurs fois dans cette ville mais je n’avais pas encore eu l’occasion de visiter ce Wat. Aujourd’hui c’est fait et je ne le regrette pas.

 

Comment s’y rendre ?

Lorsque vous arrivez à l’entrée de Nong Khai en venant d’Udonthani par la route numéro 2, prendre à droite au niveau des feux tricolores la route numéro 211. Le wat se situe à un km sur la gauche en bordure de route. Un vaste parking permet aux voitures et aux cars de venir stationner le temps de la visite.

Le site est composé de plusieurs bâtiments.

 

La tour :




Le bâtiment de rassemblement




 

Le Chedi.



Lieu de prière extérieur.


 

 

Le wat : Vues extérieures.









Le wat : Vues intérieures avec ses fresques murales.









Une fresque m’a un peu surpris.



Hommage rendu au Roi :



Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 > >>