Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sortie au Huai Luang Reservoir et au Faa Ruang Resort

Publié le par Patrick



 Le Huai  Luang  Réservoir et le Faa Ruang Forest Resort

Sortie d’environ 3 à 5 heures.

 

-------------------------------------------------------------

 

En partant d’Udonthani par la route numéro 210, faire 14 km puis tourner à droite en direction du Huai Luang Réservoir que vous atteindrez après 3 km. Si vous tournez à gauche au niveau de ce carrefour vous allez en direction du Resort.

La distance approximative pour faire le tour du lac est d’une trentaine de km.

 

 Le Huai Luang Réservoir :

 

Vaste étendue d’eau encore à l’état naturel gérée par le Département Royal de l’Irrigation. Le site couvre une superficie de 20 000 rais avec une capacité de 113 millions de mètre cube d’eau. Le réservoir alimente 86 000 rais de terres agricoles et sert  à l’alimentation en eau des villages environnants. A part un petit parc au niveau du barrage rien n’est fait pour y recevoir des touristes et c’est tant mieux.

Pour y accéder, suivez la circulaire qui l’entoure et empruntez au gré de vos envies les différentes routes et pistes qui y amènent. Vous y découvrirez des petits endroits calmes et magnifiques préservés de tout modernisme. C’est l‘Isan profonde.

 

Un palais d’été a été construit à proximité pour la « Grandmother » qui y venait chaque année de son vivant.

 

Autour du Lac

  SS851633-copie-1.JPG

 SS851636.JPG 

A un détour de chemin, vous y verrez peut être un fourneau pour la confection de charbon de bois.

SS851634.JPG

 

Quelques petits villages entourent le lac. Visitez-les, ils sont très authentiques.

Le wat du village de  Nam Phon dont les portes et fenêtres sont magnifiquement sculptées dans le bois. Il est dommage que ce site manque d’entretien.

 

SS851641.JPG 

SS851642.JPG 

  SS851643.JPG



Sur la route vous rencontrerez des vendeurs de fruits et légumes, ici un vendeur de navets. Ces navets une fois  épluchés se mangent cru. C’est très bon.


SS851646.JPG

Avant votre retour sur Udonthani, rejoindre la route 210 par la route 2314. Faites une pose « rafraichissement » au Faa Ruang Forest Resort qui se trouve à un km sur une route qui part à  droite.

 

Lieu très calme composé :

-         D’un bâtiment principal avec les cuisines, bar, WC, et une terrasse avec vue sur tout le site.

-         Un étang avec autour des salles à manger sur pilotis dont deux avec air conditionné, et deux bungalows à louer. (500 bahts la nuit)

-         Un lieu de bivouac avec des tentes à louer. Tente avec une chambre, 300 bahts la nuit et tente avec deux chambres 600 bahts.

-         Des pédalos sont à louer également pour les enfants.

 

Pour préserver la quiétude du lieu, le propriétaire des lieux, Mr Charoen Sapphakitamjorn utilise des moyens de transport électriques




Le bâtiment principal

SS851677.JPG



                                                  La terrasse                                                                                     

SS851651-copie-1.JPG
Vues du site

SS851676.JPG
SS851652.JPG
SS851658.JPG


SS851673.JPG

Les bungalows à louer : Très simple, un lit, une table, ventilateur, un petit coin WC - lavabo - douche.

SS851664.JPG

SS851670.JPG

SS851669.JPG

Les pédalos : Sont à louer 40 bahts l’heure.

SS851656.JPG 
SS851662.JPG

Le coin « Toile de tente »

SS851678.JPG

Voir les commentaires

Fête de la « crémaillère » en Thaïlande

Publié le par Patrick

 

 

Il est de coutume, en Thaïlande, lorsque les travaux de construction d’une maison sont terminés, de faire une cérémonie religieuse avec les moines et de faire ensuite la fête.

 

Je vais vous narrer le déroulement de la cérémonie à laquelle j’ai été invité. Celle-ci qui se passe dans un village d’Isan du Nord.

Ce jour là, il a fallu se lever tôt car la cérémonie avait lieu le matin de bonne heure.

 

7 heures du matin, tout est prêt : la salle pour recevoir les moines, les tables pour les invités, le repas et l’estrade pour le spectacle. La maison des esprits est en place. Les « maîtres » des lieux accueillent les invités. Sur une table est disposée une urne dans laquelle chacun dépose une enveloppe qui contient bien évidemment de l’argent et inscrit un petit mot de sympathie sur le livre d’or. La maîtresse des lieux prépare des enveloppes qui seront distribuées plus tard aux moines.

SS851475.JPG
SS851504.JPG


Première partie de la cérémonie: 8 heures, les moines, au nombre de 10, arrivent et déposent leur sac sur une table. Un fil blanc, souhaitant bonheur et prospérité aux futurs occupants part de la maison des esprits, fait le tour de la maison et relie l’autel qui se trouve à l’intérieur de la maison sur lequel se trouve une statue de Bouddha.


  

 


Lorsque la cérémonie religieuse commence, ce fil blanc continue son chemin en passant entre les mains de tous les moines, il est relié ensuite à la maison. Des prières sont récitées.
 
SS851463.JPG

SS851467.JPG
SS851459.JPG
SS851468.JPG

Deuxième partie de la cérémonie : Bénédiction de la maison et repas des moines.

Les premières prières étant terminées, les convives défilent devant les gamelles des moines (elles ont surement un nom spécial)  et y déposent de la nourriture.



SS851472.JPG
SS851471.JPG

Ces gamelles avec des plateaux repas sont ensuite disposées devant chaque moine. De nouvelles prières sont à nouveau récitées.

SS851488.JPG
 

SS851485.JPG



SS851492.JPG

Les prières terminées, l’un des moines se lève et béni les gens qui se trouvent dans la pièce. Il fait ensuite le tour de la maison en l’aspergeant d’eau.

SS851499.JPG
SS851502.JPG

La bénédiction de la maison terminée, les moines mangent et reçoivent chacun une enveloppe renfermant de l’argent.

La cérémonie avec les moines est terminée.


SS851503.JPG 

Troisième partie : Place à la fête.

 

Pour la circonstance, un spectacle a été organisé.  Pour info, la venue d’une chanteuse, deux chanteurs, 4 danseuses, pour une durée de 5 heures de spectacle revient à 5000 bahts. La fête bât son plein jusqu'à 14h00, heure de fin.

    SS851568.JPG



SS851579.JPG

SS851589.JPG

SS851607.JPG

SS851616.JPG
SS851615.JPG



SS851627-copie-1.JPG

Votre serviteur, entouré du groupe musical. Promis juré, je ne les connais pas….. Bon …..Hum…


SS851553.JPG

sauf ...…mais CHUT (seulement pour les copains)


SS851609.JPG


Voir les commentaires

Funérailles d’un moine de haut rang

Publié le par Patrick

 

Le dimanche 20 janvier 2008, je rencontre des gens de ma connaissance qui se rendent aux funérailles d’un moine de haut rang. Ils me demandent, si ça m’intéresse, de les accompagner. Toujours soif de nouvelles découvertes dans la culture Thaïe, je n’hésite pas un moment. Cela se passe dans le parc du Wat Yotha Nimit qui se trouve dans la ville d’Udonthani

Portraits du moine défunt

 


D’après ce que j’ai compris le moine est décédé il y a trois mois et c’est aujourd’hui ses funérailles.

En arrivant au wat, je suis surpris par le monde présent. Nous avons des difficultés à nous frayer un chemin. Le millier de personnes, si ce n’est plus, montre l’importance que ce moine devait avoir vis-à-vis de la population et le rang qu’il occupait dans la hiérarchie bouddhique. La télévision est d’ailleurs présente et filme l’événement. Dans le parc, à l’ abri du soleil sous les arbres, des centaines de familles ont installées des tables sur lesquelles se trouve de la nourriture et de la boisson que tout le monde peut prendre gratuitement pour se restaurer.

 



Nous arrivons sur la place centrale ou a été érigé un énorme et magnifique mausolée aux couleurs vives. Au sommet se trouve le cercueil recouvert d’un tissu orange. Des lapins fabriqués avec des fleurs ornent l’édifice et indiquent que le moine est né une année lapin.





Des tentes ont été installées sous lesquelles se trouvent les hauts dignitaires civiles et religieux.


 


Une fois les autorités arrivées, la cérémonie commence par l’arrivée, sous escorte d’hommes en uniforme dont l’un porte une urne dans laquelle se trouve un bouquet de bâtons d’encens, bougie et fleurs envoyé par le roi lui-même (C’est ce que l’on m’a dit). Puis chaque autorité rend hommage au moine en s’inclinant et déposant un bouquet de fleur au pied du cercueil.


L’arrivée de l’urne royale

 


Après le dernier hommage rendu par les autorités civiles et religieuses, c’est au tour d’une centaine de moines de défiler et s’incliner devant le cercueil.




Vient le tour de la population à défiler devant le cercueil. Avec ce monde, cela a pris beaucoup de temps. Chacun reçoit à l’issue un livre, photos du défunt, collier avec son portrait, amulette et CD retraçant la vie de ce moine.

 

 



La nuit tombe sur le Wat et une grande partie de la population quitte le lieu comme je le fait moi-même, à mon grand regret, car je ne pouvais rester plus longtemps. Un feu d’artifice est tiré.

 

 

Je ne sais donc pas quelle a été la suite des événements et c’est bien dommage.

 

Autres Photos.

 

Recueillement devant un moine



 

Voir les commentaires

Funérailles dans un petit village d’Isan du Nord

Publié le par Patrick

 

Vendredi 21 décembre 2007 : 19h00, le grand père de ma compagne est rappelé par Bouddha à l’âge de 87 ans. Les funérailles auront lieu dimanche 23 soit à peine 48 heures après le décès.

 
Dimanche 23
 :
 


Nous arrivons en fin de matinée à la maison du Grand Père. De nombreuses personnes sont déjà arrivées. Une sono émet de la musique traditionnelle Thaïe. Nous nous recueillons devant le sarcophage dans lequel se trouve Papy. Le cercueil, de couleur verte, blanche et or, est surmonté d’une représentation d’un temple, le tout de couleur Or et sur lesquels sont disposées des guirlandes lumineuses comme nous avons l’habitude de mette sur nos sapins le jour de Noël. 

 
 


Après s’être recueillis, nous allons manger à l’arrière de la maison ou est installée une cuisine de fortune et ou se trouvent de la nourriture et boissons amenées par la famille et les amis.



En début d’après midi la cérémonie religieuse commence. Quatre moines sont présents. Elle débute par la bénédiction de 5 membres de la famille qui, la tête rasée pour la circonstance, revêtirons l’habit de moine durant le reste des funérailles. La bénédiction terminée, les 5 disciples s’isolent et revêtent l’habit dont certains ont des difficultés à revêtir. Un moine vient à leur aide. Cette partie des funérailles se fait dans une bonne partie de rigolade. Il faut dire que durant toute la cérémonie je n’ai vu aucune larme.L’habit revêtu, de nouvelles prières sont récitées.








La cérémonie à la maison du défunt est maintenant terminée, le cercueil est disposé à l’arrière d’un Pick Up. Une corde est accrochée au cercueil et part en avant du véhicule ou chacun la tient d’une main pour accompagner le défunt jusqu’au wat du village.


   

Dans ce wat de petit village, il n’y a pas de four pour incinérer les dépouilles, l’incinération se fera sur un bucher préparé à ce titre dans le fond de la cour. A proximité du lieu de crémation se trouve des restes de cendres encore chaudes de crémations précédentes.



Les 5  « moines du jour » accompagnent le cercueil jusque sur le bucher. Le cercueil est ouvert, Papy a les mains et pieds liés de fil blanc.

 



Partie peut être la plus émouvante des funérailles, c’est le défilé des membres de la famille et amis qui versent sur la tête du défunt le liquide inflammable qui, à mon avis, vu la couleur et l’odeur, est du pétrole. A chaque passage quelqu’un essuie le visage de Papy.


Le cercueil est ensuite refermé. De nouvelles prières sont récitées.


Le moment de la crémation est arrivé, le cercueil est de nouveau ouvert. Quelqu’un coupe les liens de Papy. Le corps est maintenant mis sur le coté et calé de noix de coco et de tubes de bambou remplis de pétrole. Ce que je n’ai pas trop apprécié durant cette phase, c’est que l’argent que Papy avait dans sa poche et ses lunettes ont été pris par le personnel qui procédait à la cérémonie. Mais c’est peut être la coutume.


Ce moment se fait également dans la bonne humeur puisque que les adultes font peur aux enfants qui assistent à la scène. Le cercueil n’est pas refermé. Un nouveau passage de la famille et amis se fait devant le corps qui déposent sous celui-ci un bâton d’encens et une bougie. Cela terminé, une équipe s’affaire à recouvrir de bois le cercueil resté ouvert.




Les affaires personnelles de Papy sont mélangées au bois. Le tas de bois est aspergé de pétrole et le feu est allumé. C’est la crémation. Des fusées explosives sont envoyées en l’air. C’est la fin de la cérémonie.

 


J’étais le seul étranger à avoir assisté à cette cérémonie. Que nul ne croit que je me suis introduit de force dans la vie privée de cette famille en faisant ces photos. La famille était d’accord étant la seule personne à avoir un appareil ce jour là. Suivant les dires de certains professionnels de la Thaïlande à qui j’ai présenté ces photos, se sont des photos rares que j’ai fais là.

 

Voir les commentaires

Udonthani : Sortie au Wat Pa Maha Chedi Chaloem...

Publié le par Patrick




Le
Wat Pa Maha Chedi Chaloem Phrakiat Ban Kho

 

Il se situe à une trentaine de kilomètres d’Udonthani. Pour s’y rendre prendre la route numéro 2 qui part plein nord en direction de Nong khai. Après avoir parcouru 10 km sur cette route, prendre à gauche la route numéro 2021 en direction de Ban Phue. Faire sur cette route 17 kilomètres puis prendre à droite la route numéro 3011. Après deux/trois kilomètres, le Chedi est visible sur la gauche. Attention, tous les panneaux qui indiquent ce lieu sont en Thaï. La durée de cette visite avec le déplacement n’excède pas 3 heures.

Le Chedi est visible de loin dans la nature.

 

SS851234.JPG 

 La place centrale ou l’on trouve un magasin de souvenirs, une petite superette et un panneau d’informations.

SS851233.JPG
SS851166.JPG

 

Le Wat Pa Maha :

De construction moderne, le Wat est une immense salle qui peut accueillir des centaines de personnes. Bouddha est représenté par trois statues et de deux magnifiques tableaux. A l’extérieur, le portrait de 5 moines ayant vécus dans ce Wat.

SS851170.JPG

SS851172.JPG
SS851169.JPG 

L’accès au Chedi :

SS851167.JPG 

SS851175.JPG
SS851178.JPG 
SS851208.JPG 
Le chedi est entouré de 4 éléphants. Deux blancs et deux gris.

SS851227.JPG
SS851177.JPG
SS851224.JPG
SS851205.JPG
L’intérieur du chedi :
L’intérieur du chedi est magnifique. Au centre de la pièce est représenté le chedi miniature en or devant lequel vient se recueillir la population. Les murs et le plafond sont ornés de peintures plus belles les unes que les autres.


SS851179.JPG
SS851185.JPG
SS851199.JPG 

SS851198.JPG SS851186.JPG
SS851189.JPG
SS851194.JPG
SS851195.JPG

Le jardin à l’arrière du chedi avec le portrait du roi et de la reine :


SS851206.JPG


Bâtiment avec statues de bouddha :

 

Derrière le portrait du roi se trouve un bâtiment au toit vert tout en longueur. Celui-ci contient  des statues représentant  bouddha en position couchée ou assise ainsi que des statues le jour de sa naissance. Chacune de ces statues ont été taillées d’un seul bloc dans des troncs d’arbres précieux de plus de 1000 ans. A remarquer la finesse de la sculpture.

 

SS851213.JPG
SS851214.JPG
SS851215.JPG
SS851216.JPG 

SS851217.JPG 
SS851218.JPG
SS851219.JPG 

Vues diverses du Chedi :
SS851202.JPG
SS851223.JPG
SS851176.JPG
SS851231.JPG
Votre serviteur.

SS851197.JPG

Voir les commentaires

Udonthani: Sortie au Phu Pha Yol Park

Publié le par Patrick

 

Situé à une cinquantaine de kilomètres d’Udonthani, le parc de Phu Pha Yol, (ou Phu Foi Lom, on le trouve écrit de différentes manières) se trouve sur le district de la ville de  Nong Saeng et fait partie de la réserve nationale de Pan Don-Pa Ko.


Pour s’y rendre, prendre la route 210 en direction de Nong Bua Lamphu-Loei. Le parc est indiqué dès que vous sortez d’Udonthani.


5 km
après la sortie de la ville, prendre la route à gauche numéro 2313. A partir de là suivre le fléchage jusqu’au parc.

Dès que vous empruntez la route 2313 vous êtes totalement dans la vie campagnarde de l’Isan. Énorme contraste avec la ville d’Udonthani. Vous traverserez des villages typiquement Thaï, vous y verrez des cultures maraîchères, des champs de riz, des plantations de canne à sucre, des élevages bovins. Si vous prenez la peine de vous arrêter, allez voir ces gens qui travaillent dans les champs, ils seront étonnés de voir que des étrangers s’intéressent à ce qu’ils font.

Après avoir parcouru 20 km sur la route 2313, prendre à droite en direction du village de Thap Kung. Une petite visite à pieds dans le village s’impose. Au centre du village, au niveau du carrefour ou il faut tourner à droite, se trouve une petite épicerie.


3 km
avant d’arriver au Parc, vous verrez sur la gauche un parking qui mène aux chutes de « Than Ngam Watterfalls » Ce parking est un lieu qui sert de marché et le lieu est rempli de détritus, c’est bien dommage. Deux accès pour se rendre au torrent, soit par le fond du parking, soit, en revenant sur la route principale, marcher sur 300 m environ en direction du parc et là un panneau vous indiquera l’endroit ou il faut descendre. A mon avis c’est le meilleur chemin. Les chutes ne sont pas très spectaculaires en saison sèche mais les enfants aiment venir se baigner dans les trous d’eau.

L'entrée du parking.

 

SS851059-copie-1.JPG SS851053-copie-1.JPG
SS851058-copie-1.JPG
SS851056-copie-1.JPG

Le site du Parc :

A l’entrée du parc se trouve une barrière avec en principe un garde mais la plupart du temps il n’y a personne. L’accès du parc est gratuit, sauf si le garde est là, il faut alors payer le prix  dérisoire de 20 bahts pour y aller avec la voiture.

 Que trouve-t-on sur le site ?

- Une zone restauration

- Une zone pour le camping

- Un vendeur de fleurs

- Deux lieux de recueillement

- Un musée et une forêt sur les dinosaures

- Une ferme d’orchidées

- Un parc floral

- Une boutique de souvenirs

- Une multitude d’endroits pour pique-niquer

 

La zone restauration :



SS851028-copie-1.JPG 
SS851029-copie-1.JPG


La zone de camping :



Musée et forêt de dinosaures.

Au fond du vallon, en blanc, le musée.








SS851009.JPG
Une parenthèse est ouverte sur : Du singe à l’homme
  

Lieux de recueillement :


La nurserie pour orchidée :

Une ferme aux orchidées, créée à l’ occasion du 60e anniversaire de la reine Sirikit, se trouve sur le site pour préserver la faune locale. Cette nurserie est fermée au public mais en demandant gentiment au garde sur place, il vous ouvrira et vous expliquera ce que l’on y trouve comme plantes. Bien sûr elles ne sont pas à vendre.


SS851049-copie-1.JPG
SS851047.JPG
Le parc floral :



SS851033-copie-1.JPG
SS851037-copie-1.JPG
SS851042-copie-1.JPG

SS851021.JPG
La boutique de souvenirs :


 
Photos insolites prises sur le site.

Et ce n'est pas moi qui lui ai mis les lunettes.
SS851010.JPG
Enfant dormant dans la boutique.
SS851025.JPG

Voir les commentaires

Udonthani : Visite du Wat Thippayaratnimid

Publié le par Patrick



Si vous passez par Udonthani, faites un détour par le Wat Thippayaratnimid qui se trouve dans le sud de la ville sur la route Asawamit Road.

 

Parc relativement grand composé de plusieurs édifices dont le Wat, un chedi, plusieurs salles de prières et monuments.

SS851392.JPG


SS851413.JPG
Le wat : Outre les magnifiques ornements sur la façade, le wat possède des volets et des portes sculptées directement dans le bois.


SS851430.JPG
SS851433.JPG
SS851432.JPG
SS851394.JPG
SS851395.JPG
SS851396.JPG
SS851404.JPG
SS851418.JPG
Le détail des portes :


SS851387.JPG

SS851388.JPG

SS851401.JPG

Les fenêtres avec volets :


SS851400.JPG

L’intérieur du Wat : Désolé pour l’image floue.


SS851397.JPG

Une des salles de prières :


SS851408.JPG
SS851411.JPG
SS851412.JPG
Le monument en hommage de….Je n’ai hélas pas son nom.


SS851417.JPG
Le chedi :


SS851424.JPG
SS851426.JPG
Statue plus vraie que nature.

SS851427.JPG
Fin de l'article.

 

Voir les commentaires

Udonthani: La ferme aux orchidées

Publié le par Patrick

 
 

La ferme se trouve dans un Soi à 100 m à gauche sur la route numéro 2024 qui mène en direction de la commune de Nong Samrong. La visite est gratuite.

  L’entrée de la ferme

SS851078-copie-1.JPG

La particularité de cette ferme est de produire principalement l’Orchidée très parfumée « Miss Udon Sunshine » ou « Udon Saeng Tawan » qui  veut dire « Rayon de soleil d’Udon » qui sert à la fabrication de parfum.

Ces senteurs sont en vente sous forme de parfum à la boutique de la ferme. Il est possible d’acheter un pied de cette orchidée pour 350 bahts

 

La boutique

SS851077-copie-1.JPG

La Miss Udon Sunshine

SS851067-copie-1.JPG

Voici les origines de l’orchidée.



Une autre curiosité de la ferme, une variété de Thé. L’Udon Dancing Thé.

Cette tisane est recueillie à partir de « l’Udon Dancing Plant » un hybride de Codariocalyx Motorius Ohashi Leguminosae (Desmodium Gyrant). Aussi connue sous le nom de Telegraph Plant, en raison de sa capacité de répondre aux sons comme la musique, le chant, la douceur de parler, en déplaçant ses feuilles. Véridique.

L’extrait de cette plante était utilisé dans certaines régions de l’ancienne Thaïlande à titre préventif contre plusieurs maladies.

Cette plante est en voie d’extinction mais les récentes recherches ont permises de trouver un hybride qui garantie à l’Udon Dancing Plant une sauvegarde de l’espèce pour le futur.

Les tests en laboratoire, approuvés par le Thaï Herbal Institut et le Ministère de la santé ont montrés que le niveau d’antioxydants dans cette plante était très élevé.

La notice d’utilisation de ce Thé indique que « boire des extrais de cette plante permet de débarrasser l’organisme des substances toxiques stockées et de ralentir le processus de vieillissement des cellules et organes. En outre elle contribue à prévenir et à guérir le cancer de l’estomac et des intestins, de faire tomber la fièvre, de nettoyer les voies urinaires et aider à guérir des lésions physiques nerveuses. Boire de ce Thé renforcera l’immunité de votre corps et augmentera votre santé en général. »




 
Quelques vues de la ferme.







Voir les commentaires

Udonthani: Que visiter en ville ?

Publié le par Patrick

Loin d'être complète, voici une liste des endroits incontournables â visiter lors d'un passage â Udonthani.

1) Statue du Prince Prajak Silapakhom.

Gouverneur militaire qui fonda Udonthani en 1894 en l'annexant aux Provinces du Nord, fils du roi Rama IV et de la reine H.R.H Sangwan. Cette statue est très respectée par la population. Elle se trouve sur l’un des trois ronds-points de la ville.



2) Lac Prajak Silapakhom

(Du nom du prince nommé ci-dessus) La plus grande étendue d’eau d’Udonthani. Se situe dans le Parc de Nong Prajak à l’ouest de la ville. Ce parc s’appelait auparavant Nong Na Klua mais a été rebaptisé  Lac Prajak Silapakhom en l’honneur du prince. En 1987, en honneur du 60ème anniversaire du roi Bhumibol, le parc a été entièrement rénové. On y trouve des sculptures, terrains de jeux pour enfants, un lieu pour les spectacles. Les eaux du lac regorgent de poissons géants. Autour du lac on trouve de nombreux restaurants, buvettes, aires pour enfants, salons de massage. En fin d’après midi, aux heures les moins chaudes de la journée, la population vient s’y promener ou pour y faire du sport.


Les enfants adorent venir y faire de la peinture sur toile ou figurine de plâtre

  

3) Le lac Nong Bua :

Il se trouve à l'Est de la ville derrière la gare ferroviaire. Il fait parti des 4 lacs qui se trouvent à l’intérieur de la ville d’Udonthani et c’est le troisième lac de la ville à avoir été aménagé pour les loisirs. En faire le tour à pieds, plus les visites ne prend pas plus d’une heure à 1heure30. On y trouve de petits shops pour se restaurer. Le soir les gens aiment y venir pour y faire leur footing ou tout simplement de la marche. On y trouve une aire de jeux pour enfants.


SS850889.JPG  

Que visiter autour du lac ?

Outre le parc, deux choses sont à visiter : Le temple chinois de PU YA(voir article sur les temples chinois) et un Wat Thaï.

 
La porte d'entree du wat Thai.
SS850885.JPG
L'aire de jeux pour enfants.


 

4) La ferme des orchidées :




5) Sam Lak Mueang :

Pilier commémorant la fondation d’Udonthani et abritant l’esprit gardien de la ville. Les habitants font des offrandes de fleurs, de bougies et d’encens dans le sanctuaire richement orné, qui jouxte un sanctuaire de taille réduite abritant une stèle bouddhique. A proximité se trouve un banian sacré qui, comme le veux la tradition, accueille les maisons aux esprits délabrés.


6) Les temples de style chinois :


Celui de Phu Ya Shrine près de la gare et celui du centre ville que je préfère  visiter la nuit à cause de l’éclairage qui met en valeur les couleurs.

 Voir l'article sur les temples chinois


7) Les temples Thaïs
disséminés un peu partout en ville.


Le Wat Matchimawat
restauré vers la fin de 19eme siècle sous le règne du roi Rama V, il est célèbre pour sa statue de Bouddha en pierre blanche.

Le Wat Thippayaratnimid se trouve dans le sud de la ville sur la route Asawamit Road. Parc relativement grand composé de plusieurs édifices dont le Wat, un chedi, plusieurs salles de prières.( Voir l'article sur ce wat)


8) Le musée d’Udonthani : Relate l’histoire d’Udonthani



Evénements particuliers :


Le festival de Thung Si Mueang :
Outres les différentes fêtes Thaïes, chaque année du 1er au 15 décembre a lieu le festival de Thung Si Mueang qui met à l’honneur les produits locaux. C’est la plus grosse foire de l’année. On y trouve un marché aux fleurs, produits artisanaux, OTOP, manèges, spectacle tous les soirs, feux d’artifices, concours de costumes traditionnels, défilés de chars dans la ville.

 


-Célébration de PU Ya: Le 5 décembre, Fête chinoise (voir article sur temples chinois)

 



 

 

 

Voir les commentaires

Udonthani: La ville

Publié le par Patrick

Malgré ce que disent certains guides touristiques, Udonthani est une ville où il y fait bon vivre et que l’on peut y faire étape plusieurs jours rien que pour visiter la ville en elle-même et se balader dans les environs qui offrent une multitude de lieux  intéressants à voir.

Durant la guerre du Vietnam, Udonthani était une importante base militaire américaine. Aujourd’hui on y trouve de nombreux vétérans US qui, après la guerre sont venus s’y installer mais on y trouve aussi toutes les nationalités. La communauté française doit représenter une cinquantaine de personnes. Il existe d’ailleurs une association des français d’Udonthani.

Udonthani est célèbre pour ses cotonnades, ses soies Mut Mi et Khit,  ses poteries en terre cuite de style Ban Chiang et surtout pour ses merveilles architecturales dont la plus réputée est le village de Ban Chiang où la première civilisation de l’âge du bronze est censée avoir fleuri il y a plus de 5,000 ans.


Localisation.


Udonthani signifie « Ville du nord ». Udon qui veut dire «  nord » et Thani «  ville ».

C’est une province du Nord-est s’étendant sur une superficie de 15.589 km2 et sa capitale se trouve à 560 km de Bangkok


Udonthani se trouve à: 50 km de Nong khai (au nord) 117 km de Khon Kaen (au sud) 150 km de Sakon Nakhon (à l’est) et 47 km de Nong Bua Lam Phu (à l’ouest).

 


La région.

Située sur un plateau, la région présente des montagnes et forêts à l’ouest et une vaste plaine à l’est. 
Elle est divisée en 18 districts et 2 sous districts.
La culture est bien sur le riz mais aussi la canne à sucre. L’élevage se concentre autour des bovins, poulets et canards.

Forets montagneuses de l'ouest

SS851014.JPG

Le climat

Climat plus frais et humide à l’ouest qu’à l’est. En ce qui concerne la ville en elle-même, de décembre à février il y fait un temps sec avec par moment des chutes de températures pouvant descendre la nuit à 15 degrés. Mars, avril et mai sont les mois les plus chauds.De juin à août, chaud et légèrement humide et septembre à octobre, chaud et humide sans toutefois avoir de graves précipitations comme c’est le cas dans d’autres régions de la Thaïlande.

La ville.

 

Hébergement : Des dizaines d’hôtels, ressorts, appartements ou guest houses. Tous les niveaux de prix, de l’hôtel le plus simple à l’hôtel de luxe.



Restauration
 : De nombreux restaurants, allant du simple shop de rue aux restaurants plus modernes servent de la cuisine Thaïe ou Internationale. Certains de ces restaurants sont tenus par des Farangs qui proposent de la cuisine Allemande, Italienne, Japonaise, Irlandaise, Norvégienne et bien sur Française. Dans l’un de ces restaurants, tenu par un Alsacien, on y mange une très bonne choucroute.
 

Servi-avec-le-sourire.jpg 
Faire ses courses : Supermarchés BIG C, LOTUS, MAKRO, Le Charoensri Complexe et Robinson avec ses boutiques de luxe.

Sante :
Plusieurs hôpitaux dont un International.

Transport : Gare ferroviaire, gares routières, aéroport International.

La gare ferroviaire
SS850600.JPG

Scolarité : De la maternelle  à l’université.

Distractions : Bowlings, cinéma, discothèques, bars, golfs, salles de sport, de billard…..et pour les messieurs en quête de rencontre, la aussi on trouve ce genre de distraction.

 



Pour résumer, Udonthani est une ville ou l’on peut y vivre jour et nuit. Il y aura toujours quelque chose d’ouvert quelque part.

 

Voir les commentaires

<< < 100 110 111 112 113 114