Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les tribus de Thaïlande: 3e partie, Les Padongs

Publié le par Patrick


Les Padongs connus aussi sous le nom de Kayan  sont un sous groupe d’environ 7000 personnes du peuple Karenni qui est une minorité ethnique tibéto-birmane du Myanmar (Birmanie).


NB : Les 5 premières photos reproduites ci-dessous sont des photos vendues dans les villages Padongs.


Les Padongs s’enfuirent de Birmanie, leur patrie antérieure, au début des années 50 ou la junte militaire les persécutait. Leur arrivée massive en Thaïlande s'est faite après 1970 et continue de nos jours. Ils y vivent avec un statut légal incertain.


Devant leurs modifications corporelles particulaires, collier en spirale enroulé autour du cou des femmes, ces femmes ont été appelées « femme girafe » et leurs villages sont devenus des attractions touristiques.


C’est autour de l’âge de 5 ans que les fillettes reçoivent ce collier de laiton qui sera changé au fur et à mesure de leur croissance. Beaucoup d’hypothèses ont été émises par les anthropologues sur la raison du port de ce collier.

-Ce pourrait être pour se protéger contre les morsures de tigres.

-Pour rendre les femmes moins attrayantes aux yeux des autres tribus afin qu’elles ne se marient pas en-dehors de la leur ou qu’elles ne soient pas prises en esclavage.

-Pour se donner une ressemblance avec un dragon qui est une figure importante du folklore Kayan.




Actuellement, ces colliers sont toujours portés parce qu’ils représentent une part forte de l’identité culturelle de cette ethnie dans laquelle s’ancre une certaine idée de beauté mais aussi par l’attrait financier que rapporte cette particularité qui attire les touristes.


Les Padongs vivent dans la région montagneuse à Mae Hong Son, sur la frontière avec le Myanmar. Le plus grand village Padongs se trouve à Nai Soi à 17 km de Mae Hong. Il reçoit à peu près 1200 touristes par an et prend une taxe d’entrée de 250 bahts par personne. Un village a été récemment déplacé, il faut le souligner que pour le tourisme, au nord de Chiangmai aux environs de Mae Taeng en direction du Maetaman Eléphant Camp. L’entrée de ce village est également payante.


Une polémique est toujours en vigueur concernant la visite des ces villages. Est-il bien ou pas bien d’aller visiter ces villages dont certains les comparent à des zoos. Payer un droit d’entrée pour voir des femmes girafes parquées dans des villages qu’elles n’ont pas le droit de quitter. Ça c’est une autre histoire sur laque je ne m’étendrais pas. Je vous en laisse seul juge.

Les longs cous étirés par le collier en spiral des femmes Padongs sont connus dans le monde entier. Personnellement, j’ai été impressionné par cette ethnie.


Photos des femmes girafes prisent dans un village aux environs de Mae Taeng.














Votre serviteur


Commenter cet article

pierre 25/07/2009 11:06

si elles ne souffrent pas....
il y a bien des personnes qui se font percer..le corps

je trouve ça "joli"

boumbastic 24/07/2009 00:20

personne n'a l'air heureux.... triste monde ;(

Patrick 24/07/2009 05:36


Oui, comme tu le dis, pas de sourire, c'est rare en Thailande.