Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les jeux d’argent en Thaïlande

Publié le par Patrick


 

Les jeux d’argent en Thaïlande exceptées certaines loteries gérées par l’état sont illégaux tout comme les paris sur les compétitions sportives, matches de football, boxe….

Mais les Thaïlandais sont de gros joueurs et aiment parier sur tout. Principalement sur les matchs de football. D’autres franchissent les frontières du Cambodge ou de la Birmanie pour s’adonner au jeu dans les casinos qui sont autorisés dans ces pays.

Des jeux clandestins ont lieu un peu partout en Thaïlande. 7 adultes thaïlandais sur 10 s’adonneraient couramment aux jeux et aux paris clandestins. Combat de coqs, de poisson de combat, loterie locale et tous autres jeux détournés de leurs fonctions premières et transformés en jeux d’argent.

 

Poissons de combat.


Un jeu légalisé.

La loterie. Vous pouvez voir partout dans le pays des vendeurs de billets de loterie. Le tirage a lieu deux fois par mois, le 1e et le 15.




Un jeu illégal.

J’ai eu l’occasion d’assister à l’un de ces jeux clandestins. Les jetons étant remplacés par de l’argent. Ce qui est navrant dans cette affaire c’est que des enfants pariaient également. La plus jeune, une petite fille n’avait pas plus de 6 ans et connaissait parfaitement les règles et les sommes à donner aux gagnants.

 

Le jeu consiste à miser sur une ou plusieurs cases représentant un animal (6 cases au total) Les paris terminés, une personne ouvre un billet cacheté. S’il contient un dessin correspondant à l’une des cases jouées, le joueur gagne une fois sa mise, deux dessins identiques, deux fois la mise et trois dessins identiques, trois fois la mise. Avec ce jeu il y a une chance sur 6 de gagner. Les parties peuvent durer une bonne partie de la nuit.






Voici le genre de billet. Tous les billets sont gagnants mais il faut avoir misé sur la bonne case. Celui qui aurait misé sur la cruche gagne une fois la mise, et celui qui aurait misé sur le poisson, deux fois la mise.


Commenter cet article

Wagner 01/06/2015 00:49

Merci pour cet article. Je ne connais rien au jeux en Thailande, mais je connais bien le milieu des réfugiés cambodgiens en France. Je n'ai pas vu de combats de poissons ou de coqs, mais par contre des casinos à peine clandestins, avec comme tu le décris des enfants organisant des jeux pour d'autres enfants, les seuls jeux que j'ai compris d'ailleurs. Beaucoup de réfugiés cambodgiens jouent de grosses sommes ce qui nourrit un certains nombres d'usuriers qui jouent avec leur défaut.

Line 25/04/2009 13:31

j'aime beaucoup cet article, merci Patrick.
Line

alain 24/04/2009 12:42

très interessant dommage je n'avais reçu de message pour ce sujet

cordialement

alain