Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

14 octobre 2008. Boules de Feu sur le Mékong

Publié le par Patrick

Bang Fai Phaya Nak – Boules de Feu sur le  Mékong


Du 10 au 16 octobre 2008, à la tombée de la nuit, des boules de feu, parfois appelées « les boules de feu de Naga » surgissent du Mékong. Pour les croyants se sont des manifestations du Phaya Naga, le dieu du fleuve. Pour les sceptiques, des phénomènes naturels à étudier. Ces manifestations correspondent à la fin du Carême bouddhique et sont l’occasion de rassemblements festifs.



Ce phénomène naturel, unique au monde est visible dans la Province de Nong Kai le long du Mékong dans les districts de Mueang, Phon Phisai, Pak Khat, Bung Kan, Tha Bo, Si Chiang Mai et Sangkhom.

Il intervient la nuit de pleine lune du 11ème mois lunaire (octobre), soit la dernière nuit du Khao Phansa. Pour 2008 ce jour est le 14 octobre.



Des boules de lumières de la taille d’un œuf de couleur allant du Vert au Rose au Bordeaux s'élèvent du Mékong jusqu'à des hauteurs allant de 50 à 300 mètres avant de disparaître sans laisser de traces... Elles apparaissent souvent par série allant de 3 à une petite dizaine, rarement plus et s'élèvent soit très progressivement en faisant des zigzags soit rapidement en ligne droite et offrent aux visiteurs présents un spectacle unique et mystique.

 

Le nombre de boules de lumières aperçus varie d'une vingtaine à plusieurs centaines voire milliers.

En 1997, plus de 1000 sur une journée.

En 1998, plus de 7000 sur 2 jours (car la Thaïlande et le Laos fêtent la fin du Khao Phansa à un jour d'intervalle)

En 1999, 3500 sur 2 jours.

Combien allons-nous en voir aujourd’hui 14 octobre 2008, je vous le dirai plus tard.  


Selon les croyances traditionnelles Isan, des grottes sur les rives du fleuve sont en fait des portails vers le monde souterrain de Naga.

On croit aussi que la cérémonie des bateaux illuminés et des feux d'artifices célébrant la fin du Khao Phansa attire le Naga qui arrive via ces grottes pour se joindre aux cérémonies. Cette croyance est renforcée par ce phénomène des boules de lumière...

Durant la saison des pluies, Bouddha est monté au Paradis pour offrir un sermon à sa mère durant le Khao Phansa. Le dernier jour du Khao Phansa, Bouddha est revenu sur terre au moyen de 3 escaliers (cristal, argent et or).

Avec le temps, la croyance Isan a évolué : les boules de lumières du Naga ont formé un escalier afin de permettre à Bouddha de descendre des cieux.


Naga (serpent) apparaît dans la mythologie Hindoue et Bouddhiste, le royaume de Naga couvre les océans, fleuves, rivières et lacs. Il est le gardien de la force de vie détenue par les eaux et des coraux, coquillages et perles (il en porte une sur la tête)
Dans la région du Mékong on pense que son royaume (Muang Badan) s’étend également sous la terre de la province de Nong Khaï

Dans le Bouddhisme, Naga, fasciné par Bouddha, aspira rapidement à devenir un de ses disciples. Doté du pouvoir de prendre différentes formes, Naga se transforma en humain pour pouvoir suivre ses sermons. Mais l’enchantement cessa lorsqu’il somnola et il fut découvert. Bouddha lui indiqua qu’en tant que bête il ne pouvait pas être ordonné moine puis lui interdit d’entrer dans les temples. Naga resta néanmoins très dévoué et protecteur envers Bouddha.


C’est pourquoi on voit beaucoup de représentation de Naga sur les murs extérieurs, les escaliers menant aux temples, les arrêtes de toits … La représentation la plus spectaculaire est celle de Bouddha assis sur le corps enroulé de Naga, qui se penche au dessus de sa tête pour l’abriter des intempéries lancées par le mal.




Explication scientifique:

 
L'apparition de ces boules de lumières est généré par la réunion de conditions favorables à la production de gaz méthane-nitrogène à 20% de pureté (bactéries aérobiques et anaérobiques co-existantes à des profondeurs de 4.5 à 13.5 m, avec des dépôts organiques sur un fond d'argile ou de sable, une température moyenne de 25°c et un PH entre 6.4 et 4.8).  Sous l'effet des ultraviolets, le gaz s'accumule est fini par s'élever dans les airs puis réagit avec l'oxygène (pas de flammes ni d'explosions).> ça a l'air complexe comme phénomène 

D'après les différentes études ce phénomène est plus fréquent de Mars à Mai et en Septembre/Octobre. Il serait dû à une combustion de gaz naturels rendue possible par les positions particulières de la Terre, du soleil et de la lune à cette période de l’année.

 

-----------------------------

 

Le 14 octobre après midi nous partons à Phon Phisai ville qui borde le Mékong et ou se produit le phénomène. Il n’y a pas encore trop de monde et on arrive à avoir un bon emplacement. Certains passeront la nuit sur place.

 




En attendant que la nuit tombe, nous nous baladons le long du Mékong et assistons à différentes cérémonies et préparatifs des bateaux.






En fin d’après midi il y a énormément de monde.




 

Il est 18 heures et la nuit est tombée sur le Mékong. Des fusées sont lancées dans le ciel pour annoncer le début du phénomène ainsi que des petites montgolfières. Quelques feux d’artifices sont tirés. (Je suis désolé de la mauvaise qualité de mes images de nuit)



Descente du Mékong par les bateaux illuminés.




Et ce que tout le monde attendait arriva. Des boules de lumière sortaient de Mékong à intervalles irréguliers et proche de notre emplacement sous les hourras des spectateurs. Il est très difficile d’en faire des photos car l’emplacement d’où elles surgissent est imprévisible et la durée d’apparition très courte. Durant les deux heures que nous sommes restés sur place nous avons eut 7 séries de 2 à 3 boules chacune. Vraiment surprenant à voir.



A 20 heures la parade des bateaux étant presque terminée, nous décidons de partir avant la foule.

 


Commenter cet article

Bernard 01/11/2012 02:58


Bien que n'ayant vu qu'une boule de feu il y a deux nuits (province de Bungkan), nous rédiverons l'année prochaine. Des heures de recherches sur Internet et il n'y a guère que toi qui a écrit
quelque chose de censé ! Guère plus d'explications raisonables sur des sites angalis ou thaïs

Patrick 01/11/2012 03:12



Bonjour Bernard


C'est pour ca que je n'y vais plus.


Beaucoup de monde pour pas grand chose a voir



Guy 16/06/2011 18:56



vraiment encore de très belles photos et un récit qui laisse sans voix !


merci encore pour nous raconter des évènements aussi importants et authentiques de la vraie thaïlande !



Patrick 17/06/2011 03:24



Merci Guy



Fauyail 18/10/2009 10:47


Très beau reportage. Mon épouse originaire d'un village à côté de Phonpisai m'a toujours parlé de ce phénomène auquel il m'est très difficile de croire, surtout après avoir lu l'explication
scientifique. Les fameuses boules de gazes attendent donc patiamment la fin du carême des moines et le passage des bateau de lumière pour se précipiter à l'air libre. Mais ils savent aussi qu'il
faut se lancer d'abord en Thailande et seulement le jour après au Laos de l'autre côté (ou inversément). Etonnant, non?
Peut être j'irai quand même voir un jour, même si ce n'est que pour le spectacle, et je changerai peut être mon avis. Qui sait?


Line 19/10/2008 09:22

superbe ce reportage, on en redemande...
Amicalement
Line