Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un peu d’humour. Le Farang moustique.

Publié le par Patrick

Depuis que j’habite en Thaïlande, je ne l’avais encore jamais vu. Cela faisait des mois que je le recherchais et je l’ai enfin trouvé. De quoi s’agit-il ?

 

…….Du Farang* moustique……

 

C’est une espèce assez courante en Thaïlande que l’on ne peut apercevoir qu’à la tombée de la nuit. Lorsque leurs femelles en titre sont couchées, les farangs moustique sortent de leurs tanières et vont butiner à droite et à gauche. Le farang moustique est un animal ayant un système reproducteur très actif. Toujours à la recherche d’une femelle, il peut s’accoupler plusieurs fois dans la nuit si l’envie se fait sentir. Attention aux femelles qui mènent une vie nocturne, une piqure de ce moustique sans protection peut créer un gonflement au niveau de l’abdomen et ce pendant plusieurs mois. C’est le cycle de reproduction du farang moustique qui fait son effet.

 

Voici son évolution.

 

Une fois sorti de son cocon, l’appendice de l’animal commence à pousser. Cet appendice très développé servira à sentir si la femelle nocturne rencontrée est fécondable ou pas.



Ensuite vient le tour des oreilles et d’une double paire d’yeux.

Ces oreilles sont aussi très développées. C’est le système d’alerte du farang moustique.  Il permet d’entendre si la femelle en titre du farang moustique n’est pas dans les parages à la recherche de celui-ci.

Quant à la double paire d’yeux elle permet de voir par deux fois si la femelle de passage vaut aussi bien voire mieux que la femelle en titre.


Une fois le cycle de reproduction effectué, le farang moustique retourne à la tanière avant la levée du jour. Le système de reproduction est au repos jusqu'à la prochaine sortie.

 

Note de l’auteur : Malgré que les farangs moustique soient monnaies courantes en Thaïlande, les photos que je vous présente ici sont très rares car il est presque impossible à photographier un farang moustique celui-ci étant très sensible à la lumière du flash.

 

* Farang est le nom donné par les thaïs aux étrangers de couleur blanche.

Commenter cet article

jeff 27/02/2010 09:26


oui oui mes potes et moi avons trouve dans des petites rues de Roi-Et /Selaphum de beaux endroits de nidification,pour les radars un brevet "controle de la legitime"est en voie de depot pour les
Bok sida qui n'auraient pas les oreilles affutees...bonne chance a vous les udonais
jeff de Selaphum


Patrick 28/02/2010 03:30


Merci Jeff de ta visite sur mon blog


Alain 03/10/2008 06:15

Heureusement, certains petits soi, bien à l' abri de la lumiére(et des yeux parasites) permettent de sortir pour retrouver de jeunes femmelles en mal d'affection !!!

alain 30/09/2008 07:48

j'en ai déja vu des farangs moustiques à Udon. L'eau les attire. A Udon il y en a autour du Port.
Hiiiiiiiii
Alain