Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bières en Thaïlande. 2eme Partie

Publié le par Patrick



A lire, à regarder et à consommer avec modération.


Autres bières brassées en Thaïlande mais peu connu du public:

 

La Federbrau. (Origine. Allemande)



Bière blonde brassée par « Brewery Ayutthaya » Thaïlande
.

Contient 4,7 % d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml.

 

 

La San Miguel.

 


Bière brassée par « San Miguel Pathuthani » Thaïlande.

Contient 5 % d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml.

 

La Red Horse.


Bière brassée par « San Miguel Pathuthani » Thaïlande.

Contient 6,9 % d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml.

 

Bière Amarit nb Draft Beer

La Bière Amarit nb Draft Beer est une bière de type "Pils" à fermentation Basse, conçue par le brasseur "Thaï Amarit Brewery Limited"

 

Bière Head Butt Strong Ales

La Bière Head butt strong ales est une bière de type "Spéciale" à fermentation Haute, conçue par le brasseur "Taurus Brew House" Thaïlande.

 

Bière Killer Bee Lager

La Bière Killer Bee Lager est une bière de type "Pils" à fermentation Basse, conçue par le brasseur "Taurus Brew House" à (Thaïlande).

 

Bière London Pilsner 33

La Bière London Pilsner 33 est une bière de type "Pils" à fermentation Basse, conçue par le brasseur "The Londoner Brew Pub" Bar qui brasse lui-même sa bière.

 

Bière Mama Bull Pilsner

La Bière Mama Bull Pilsner est une bière de type "Pils" à fermentation Basse, conçue par le brasseur "Taurus Brew House’’

 

Bière Twister Wheat Beer

La Bière Twister Wheat Beer est une bière de type "Spéciale" à fermentation Haute, conçue par le brasseur "Taurus Brew House’’

 

####################

 

Si vous constatez qu’il y a dans cet article des informations fausses ou erronées, prière de bien vouloir m’en excuser et de m’en informer. Je ferais les corrections nécessaires.

Bien sûr je suis preneur aussi de tous autres renseignements manquants sur ces descriptifs.

 

Merci et à la bonne votre.

 

 

Voir les commentaires

Fête d’Udonthani : Des manèges d’un autre temps.

Publié le par Patrick

 

Du 1er au 15 décembre se déroule chaque année à Udonthani la foire annuelle avec ses innombrables manifestations dont celle de la fête foraine.

 

Les manèges n’ont rien à voir avec ceux de nos fêtes foraines en France. Les attractions correspondraient plutôt à nos fêtes des années 50/60. Si vous voyez ce que je veux dire. Pas de gros manèges modernes ou à sensation, que des petits manèges pour les enfants, les adultes sont un peu oubliés dans ce coté amusement.
















Autres attractions de la fête foraine.

 

Attraper un ou des poissons (le nombre n’est pas limité) avec une épuisette de papier qui se détériore rapidement au contact de l’eau.


Les châteaux gonflables.



Voitures téléguidées.


Les charmeurs de serpents.


Voir les commentaires

Les bières en Thaïlande.1ere Partie

Publié le par Patrick


 

A lire, à regarder et à consommer avec modération.

 

Avec les températures parfois caniculaires que connaît le pays, les thaïlandais sont de très grands consommateurs et je dirais même de très très grands consommateurs de bières ou d’alcool.

C’est pour cela qu’une réglementation concernant la vente d’alcool a été mise en place par le gouvernement pour freiner l’alcoolisme. Seules les grandes surfaces, pour faire « bonne figure » appliquent ce règlement. Vous ne pourrez acheter de l’alcool dans un supermarché qu’entre 11h00 et 14h00 et à partir de 17h00. En dehors de ces heures, NIET. Personnellement, je ne pense pas que cette réglementation serve à quelque chose puisque les innombrables shops de boissons ne l’appliquent pas.

Pour en revenir à la bière, la bière est la boisson la plus consommée dans le monde après le thé. C'est aussi la plus ancienne boisson puisque les sumériens l'ont inventée il y a bientôt 10000 ans.


Je vais vous faire une présentation des bières typiquement thaïlandaises et des bières d’origines étrangères mais brassées en Thaïlande.


Avant de démarrer, une petite leçon de thaï. En langue Thaïe la bière se dit « BIA »


En Thaïlande, le pays possède ses propres marques comme la Singha, la Leo, la Chang et la Thaïe beer pour les plus connus. D’autres sont moins connus et certaines ont été retirées du marché par manque d’amateurs.

 

La Singha:

Brasserie: Boon Rawd Brewery, Thaïlande


C’est une bière blonde, la plus ancienne (créée en 1933) et la plus populaire bière du pays. La société Boon Rawd qui produit la Singha a acheté en 1994 deux brasseries en Saxe (Allemagne) pour produire cette marque de bière à destination du marché européen.

L’avis du spécialiste :

Mousse : Blanche qui retombe. Couleur : Blonde dorée. Parfum : Houblonné, frais. Goût : Un peu amer, avec une douceur exagérée qui colle à la langue. C'est le goût du houblon qui reste longtemps en persistance.

C’est une bière que beaucoup considèrent comme la meilleure bière d’Asie. En Thaïlande ne prononcer que SING, le HA ne se prononce pas.

Contient 6 % d’alcool.

Se présente sous forme de bouteilles de 330 et 630 ml et de canettes. La Singha est maintenant disponible à la pression.

 

Une version plus douce à 5°, la Singha Gold, n'a pas eu beaucoup de succès et est aujourd'hui abandonnée.



On trouve également la Singha Light qui contient 3,5 % d’alcool ainsi que la Draft Beer Contient 4,8 % d’alcool.

Se présente sous forme de canettes.


 

#####################

 

La LEO et la LEO Super.



Brassée toutes deux à Khon Kaen par « Brewery Co » Ltd, Khon Kaen, Thaïlande.

La LEO a une saveur maltée plus prononcée que ses concurrentes, un goût amer et léger mais tout s'efface rapidement en bouche.

Contient 5 % d’alcool.

Se présente sous forme de bouteilles de 630 ml et de canettes.

 

La LEO Super.


Contient 6,5 % d’alcool.

Se présente sous forme de bouteilles de 630 ml et de canettes.

 

########################

 

La Thai beer

 


Bière blonde brassée par « T.A.B Pathumthani » sous Licence  «  Boon Rawd Brewery »

Contient 6,5 % d’alcool.

Se présente sous forme de bouteilles de 630 ml et de canettes

 

#################

 

La Carlsberg :

Brasserie Carlsberg. Capitaux mi-danois, mi-thaïlandais.


Brassée en 1991 par « Carlsberg Brewery » Thaïlande Co, Ltd Ayutthaya, Thaïlande, sous la supervision de Carlsberg à Copenhague.

Bière dont le gout est plus proche de celui de la Kloster que celui de la Singha. Récemment, pour cause de conflits d’intérêts, la bière Carlsberg a disparu du marché thaï.

 

###################

La Beer Chang :


Brassée par « Beer Thai Company » résultat d’une association commerciale entre le brasseur Carlsberg et la société «  TTC Group of Thaïland »

La bière Chang, lancée en 1994 est présentée comme une déclinaison populaire de la Carlsberg.

Beer Chang signifie « bière de l’éléphant » qui égale le gout de houblon de la Singha. Elle contient 6,4% d’alcool.

Chang est l’une des bières thaïlandaises les moins chères du marché.

Elle se présente en bouteilles de 640 et 330 ml et en canettes.

 

###################

 

La Phuket Beer


Créée en 2000.Brassée en petite quantité par « San Miguel Beer » à Pathumthani.

Bouteilles de 330 ml et canettes.

La Phuket Beer n’existe plus et a été remplacée par la « Phuket Lager Beer ». Personnellement, je ne l’ai jamais vu.

 

####################

 

La Siam Beer.


 

Brassée par « Thai Amarit Brewery. Pathumthani » Thaïlande.

Contient 5 % d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml. Personnellement, je ne l’ai jamais vu.


 


Bières de production locale mais de recette ou sous licence étrangère.

 

 

La Kloster : (Origine : Allemagne)

 


Brassée par "T.A.Brewery. Pathumthani"  (Thaïlande) sous licence de 
Kloster Brauerei Neustadt (Allemagne).

Inspirée des recettes allemandes. Plus légère et moelleuse que la Singha.

Contient 5,2 % d’alcool.

Se présente sous forme de bouteilles de 330 et 640 ml et de canettes.

 

La Heineken : (Origine : Hollande)

 


Diplôme d'honneur Amsterdam en 1883. Médaille d'Or à Paris en 1875. Grand Prix de Paris en1889. Hors Concours Membre du Jury de Paris en1900.

Brassée par “Asia Pacific Brewery Co” Ltd. Nonthaburi, Thaïlande. Supervisée par Heineken Brouwerijen B.V. Holland.

La Heineken arrive en 3e position derrière la Singha et la Carlsberg. Cette bière, par rapport aux autres est assez chère en Thaïlande car promu en tant que marque de haut de gamme.

Contient 5% d’alcool.

Se présente sous forme de bouteilles de 330 et 640 ml et de canettes.

 

La  Tiger (Origine : Singapour)


Il ya quelques années, Tiger a été acheté par la Thaïlande. La bière elle-même est un peu plus amère que Heineken, mais pas aussi amer que Chang.

Brassée par "T.A.B. Pathumthani" à (Thaïlande).

Contient 5% d’alcool

Se présente sous la forme de bouteilles et de canettes.

 

La Mittweida( Origine ?)


Brassée par "Boon Rawd Brewery" à (Thaïlande).

Contient 5 % d’alcool.

Se présente en bouteilles de 640 et 330 ml. Personnellement, je ne l’ai jamais vu.

 

L’Amstel Lager. (Origine : Pays-Bas)



Conçue et brassée à l'Amstel Tradition par le brasseur "Thai Asia Pacific Brewery Co." Ltd Nonthaburi (Thaïlande) sous la supervision d’Amstel Brouwerij Amsterdam, Pays-Bas.

Se présente en bouteilles de 640 et 330  ml et en canette.

 

Bière Asahi (Origine : Japon)




Brassée par  « Khon Kaen Brewery Co Ltd » Khon Kaen, Thaïlande sous la supervision de « Asahi Breweries Ltd », Tokyo, Japon.

Se présente en bouteilles de 640 et 330 ml et en canette. Contient 5% d’alcool.

 

 

Bière Brewmax Dunkel, Pilsner et Weizen (Origine : ?)

 

Toutes brassées par « T.A.B. Pathumthani » Thaïlande.

La Dunkel se présente en bouteille de 330 ml et en canette.


La Pilsner et la Weizen se présentent en canette.



La Beck’s Beer (Origine : Allemagne)


Brassée par « Amarit thaïlandais » Pathumthani, Thaïlande en vertu d'un permis et sous la supervision de « Brauerei Beck & Co » Brême, en Allemagne. Beck's est brassée dans le strict respect de la «Reinheitsgebot», la loi de pureté allemande de 1516, qui stipule que seuls les ingrédients naturels du malt d'orge, de houblon, de levure et l'eau de brassage être utilisés dans le processus de brassage.

Elle contient 5% d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml.

 

La Cheers beer ( Origine : ?)


Un nouvel arrivant sur le marché thaïlandais. Bière brassée par « Thai Breweries Asie-Pacifique » Le goût doux et fruité n'est pas mal du tout même si les opinions divergentes. Il pourrait vous rappeler celui de la bière blanche comme la "Hoegaarden" de Belgique.

 

La Black Beer(Origine : ?)


Qualité Black Lager Beer depuis 1976. Brassée par « T.A.B. Pathumthani » Thaïlande

Contient 6,5% d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml et en canette.

 

La Champ beer(Origine : ?)


Brassée par « T.A.B. Pathumthani » Thaïlande.

Contient 5,8% d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml.

 

La Klassik Brauerei(Origine : ?)


Brassée par « Thai.Amarit.Brewery. Pathumthani » Thaïlande.

Contient 5,5 % d’alcool.

Se présente en bouteille de 640 ml.

 
Fin de la 1ere partie

 








 

Voir les commentaires

Du papillon au fil de soie.

Publié le par Patrick

La Thaïlande est un pays réputé pour ses magnifiques tissus de soie mais savez vous comment est fabriqué le fil de soie ?

 

J’ai profité qu’un stand pédagogique sur la soie soit installé sur le champ de la foire annuelle d’Udonthani pour aller me renseigner. Il présentait et donnait des explications sur la culture et la transformation du vers à soie en fil de soie.

 

Chapitre I: Un peu de technologie :

 

La Sériciculture :

C’est le nom donné à l’élevage des vers à soie. La sériciculture en France date de l’époque de Louis XI (1423-1483) qui invite des artisans italiens et grecs à s'installer à Tours. La  ville qui compte 8 000 métiers à tisser en 1546  devient ainsi un centre séricicole plus important que Lyon, Montpellier ou Paris.

 

La Magnanerie :

C’est le nom donné au bâtiment d’élevage des vers à soie.

 

Les feuilles de mûrier :

C’est la seule nourriture que les vers à soie ingurgent en grosse quantité. Il existe 42 espèces de mûriers. Le mûrier aime un climat tempéré, mais se trouve cultivé sur une zone qui s'entend des régions tropicales aux pays presque froids. Il est principalement répandu en Extrême-Orient (Chine, Japon, Corée, Asie du Sud-est) mais aussi en Amérique du sud (Brésil), au Proche-Orient et en Europe (Grèce, Italie, Espagne, France du sud-est où il y a encore quelques sériciculteurs.

 

Le Bombyx du mûrier (Bombyx mori)

Pour faire du fil de soie il faut au départ un papillon, le Bombyx. C’est un lépidoptère domestique originaire du nord de la Chine, élevé pour produire la soie. Le bombyx est inconnu à l'état sauvage. Il ne vole pas car il a les ailes atrophiées et meurt quelques jours après sa reproduction.


Le ver à soie.

C’est la chenille du Bombyx.     





Le ver à soie est un insecte qui présente un cycle de transformation typique en quatre stades :

1) la graine.

 2) la larve.

 3) la chrysalide.

 4) le papillon.

Cette transformation dure environ 40 jours. Il faut dès l’éclosion de l’œuf, 30 à 35 jours pour la croissance de la chenille, 3 jours pour le filage du cocon et 10 à 15 jours pour la métamorphose, l’accouplement et la ponte.

          1) La graine.

Ce sont les œufs du papillon. Peu après l'accouplement, le papillon femelle pond en amas entre 400 et 600 œufs jaune pâle ronds et gros comme des têtes d'épingles. On les appelle graines et on peut compter jusqu'à 1800 œufs dans un gramme. La graine est de forme ellipsoïdale, petite et plate, recouverte d'une membrane dure. Sa forme et sa taille varient suivant les espèces. Sa couleur est d'un blanc laiteux ou d'un jaune soutenu. Les œufs vont éclore quatorze jours après le début de l'incubation à 25°C.


2)   
La larve.

  Le ver subit 4 mues :
- la 1ère vers le 4ème jour
- la 2ème vers le 11ème jour
- la 3ème vers le 17ème jour
- la dernière vers le 25ème jour



Entre chaque mue, le ver est pris de fringale appelée " frèze " La durée de vie du ver est d'environ 25 jours entre son éclosion et le moment où il fabrique son cocon. Son poids se verra multiplié par 10 000.

Après avoir dévoré une grande quantité de feuilles durant les quatre premiers âges, il cesse de manger au cinquième âge et s'attache à un support par le fil de soie qui sort de son orifice buccal.



C'est au stade de chenille que le bombyx produit la précieuse fibre sécrétée en une bave abondante qui, en durcissant, se transforme en un fil unique de soie brute avec lequel la chenille se fabrique un cocon. Ce fil mesure entre 300 et 1500 mètres de long. Il est produit par des glandes spécialisées, dites séricigènes. Il en faut environ 3500 à 4500 mètres pour faire un gramme. La couleur des cocons (blanc, jaune, doré, rose...) dépend de la variété des vers à soie élevés.





 Les cocons  seront étouffés pour tuer la chrysalide enfermée dedans. On plonge les cocons dans de grandes bassines d’eau bouillante et commence alors le nettoyage des cocons et la recherche du départ du fil de soie.

 

    3) La chrysalide.

A la fin du filage, le ver se métamorphose en chrysalide. Cette chrysalide est d’ailleurs très appréciée par les thaïlandais comme insecte grillé à manger. (Voir mon article sur les insectes grillés de Thaïlande ici .  Se nourrir d’insectes en Thaïlande    )




4) Le papillon.

Dix jours plus tard, la chrysalide devient papillon qui pour sortir de son cocon secrétera une salive alcaline qui dissoudra la matière à une extrémité de celui-ci. Tout fripé et humide, il se gonfle d'air juste le temps de vivre pour pondre des œufs. Seuls quelques papillons naissent pour la reproduction et donc fournir les graines de la saison suivante.




Chapitre II : Le filage

Pour que les cocons soient dévidables, il est nécessaire qu'ils soient intacts. Ils sont récoltés avant que la chrysalide ne devienne papillon. Les cocons sont placés dans des appareils appelés étouffoirs séchoirs dans lesquels la chrysalide est étouffée à l'air chaud. Il faut compter approximativement 6 kilos de cocons pour un kilogramme de soie grège.



Dans les temps anciens, on utilisait une bassine dans laquelle l'eau était portée à 85 - 90° afin de ramollir le grès des couches externes. L'ouvrière surveillait la formation du fil de soie de quatre, cinq ou six bouts suivant la grosseur. Elle devait pourvoir avec son " jette-bout " au remplacement du cocon dû à son épuisement ou à une casse. Seule la vigilance et l'habileté de l'ouvrière faisait la régularité du fil. Cette pratique traditionnelle existe toujours en Thaïlande.


Ci-dessous, le chauffage – dévidage.




Ci-dessous, le moulinage.




Les Japonais ont résolu le problème de la filature de la soie en inventant une machine automatique qui permet un contrôle constant du titre de la soie dévidée. Un mécanisme spécial monté à l'extrémité de la machine assure une détection automatique de l'extrémité de la bave. Les opérations successives après la cuisson sont le battage qui permet de désagréger la bourre des couches externes faites de brins plus ou moins rompus puis le purgeage par lequel la bourre est éliminée et l'extrémité du fil dégagée. Les baves sont ensuite réunies suivant le titre désiré en 4, 5, 6, 7 bouts. Le fil ainsi formé, reçoit une légère torsion qui facilite l'agrégation des baves et va ensuite s'enrouler sur un dévidoir qui assure une présentation en grosses flottes d’écheveaux.


Chapitre III : La teinture.

 

Je ne rentrerais pas dans le détail de ce chapitre bien trop complexe. Ci-dessous, quelques matières d’origine végétale servant à la teinture.



Tout comme moi maintenant, vous en savez un peu plus sur le vers à soie.




Voir les commentaires

Se nourrir d’insectes en Thaïlande

Publié le par Patrick


L’entomophagie : Ce mot vous dit quelque chose ?


Dans le mot il y a  "entomon" qui veut dire  insecte et "phagie"  qui se nourrit de. Donc l'entomophagie est un mode de nutrition à base d'insectes.


En Thaïlande, près de 200 espèces d’insectes sont consommées, dont beaucoup sont très prisées. Les vendeurs d’insectes sont monnaie courante dans tout le pays, y compris la capitale, Bangkok. Ils constituent ici un mets de choix.


Vendeuses d’insectes à Udonthani.



Les insectes présentent une haute valeur nutritive. Ils contiennent des protéines, des lipides, des minéraux (surtout du zinc et du fer), des vitamines (notamment de la riboflavine et de la thiamine) et, bien sûr, de l'eau. Outre les classiques CRIQUETS, on trouve aussi des SAUTERELLES, des GRILLONS, des COURTILIERES, des CIGALES, mais aussi des DYTIQUES et des HYDROPHILES, sans parler des VERS de PALMIERS, des CHRYSALIDES de VERS à SOIE, et même des BELOSTOMES et d'énormes SCORPIONS noirs, le tout agrémenté de diverses CHENILLES.




Parmi les insectes consommés en Asie du Sud-Est, la punaise d'eau géante (Lethocerus indicus) est considérée comme un véritable délice. Réduite en purée puis mélangée avec des légumes et des condiments, elle sert à fabriquer le nam prik mangda, une sauce que les Thaïlandais mangent avec des légumes et du riz. Cette punaise a le goût prononcé à celui du fromage gorgonzola,


Sauterelles et criquets.Vers de bambou et vers de soie. Scorpions




 

Il y aurait au total plus de quatre vingt dix pays dans le monde qui mangent 1 4 00 sortes d’insectes.
Alors, si je ne vous ai pas coupé l’appétit, je vous souhaite « Bon appétit »  Moi, en tout cas, je me régale.

Voir les commentaires

Fête d’Udonthani. Le spectacle D’Orawan

Publié le par Patrick

Profitant de la fête d’hiver et de ses nombreux spectacles, l’école d’Orawan et d’autres écoles d’Udonthani ont préparé ces derniers mois un spectacle de danse qui a été présenté au public le 9 décembre à 20h00 sur l’esplanade du champ de foire. De nombreux spectateurs ont assisté à cette fête.

Orawan


Dans les coulisses les maitresses aidées de Nook s’affèrent à préparer les artistes.








Le spectacle.






Les photos souvenirs.

















Les autres écoles.






Le prochain spectacle de l’école aura lieu le 20 décembre au bord du Lac de Nong Prajak. 

Voir les commentaires

Les timbres 2008 de Thaïlande

Publié le par Patrick



Timbres de Thaïlande émis depuis le 1er janvier 2008 : Les numéros indiqués sont ceux de la Poste Thaïlandaise.
 

Si vous désirez recevoir les nouveautés postales Thaïlandaises, prenez contact avec moi.



Numéro 836: Année du Rat 

Date d’émission.....................1 janvier 2008

  

 

 

Numero 837: Journée nationale des enfants
Date d’émission.....................12 janvier 2008



Numéro 838: Dragons, nouvel an chinois
Date d’émission.....................1 février 2008 




Numéro  839: Roses (Timbres parfumés)
Date d’émission.....................7 février 2008



Numéro  840 : Non émis pour le moment


Numéro 841 : Chatukham Rammathep
Date d’émission.....................29  mars 2008



Numéro  842 : Thaï Héritage Conservation Day

Date d’émission.....................2 avril  2008



Numéro  843 : Emblèmes des provinces (2e série)
Date d’émission.....................2 avril 2008


  

Numero  844: 50e anniversaire des relations avec  la Turkye

Date d’emission.....................12 mai 2008

 


Numéro  845 :
Visakhapuja Day

Date d’émission.....................19 mai 2008



Numéro  846 : Journée mondiale de l’environnement

Date d’émission.....................5 juin 2008



Numero 847: Orchidees


Numero 848:


Numero 849:


Numero 850:


Numero 851:


Numero 852:


Numero 853:


Emissions diverses:




Numéro  854.1er octobre 2008. 50e anniversaire des relations diplomatiques avec la Corée



Numéro  855: Semaine internationale de la lettre écrite. 4 octobre 2008



Numéro  856: Emblèmes.  10 octobre 2008



Numéro 857: Crémation de
la H.R.H. Princesse Galyani Vadhana. 11 novembre 2008



Numéro  858: Bonne année 2009


Numéro  859: Anniversaire du ROI. 5 décembre 2008



Numéro 860: 200e Anniversaire de  Somdet Chao Phraya Borom Maha Si Suriyawongse. 23 décembre 2008



Divers

23 octobre 2008 : Centenaire de la statue du roi Chulalongkorn



1er août 2008.  125e anniversaire du service postal (série de 10 feuillets)



Voir les commentaires

Visages Peints

Publié le par Patrick



Lors des différentes parades de la communauté Sino-thaïe d’Udonthani, je suis toujours ébloui par la beauté des visages peints, ou maquillés des participants. En voici quelques images.






















Votre serviteur.

Voir les commentaires

5 décembre : Fête de PU-YA

Publié le par Patrick

Le 5 décembre est une journée pleine en divertissements à Udonthani. En plus du jour anniversaire du roi, de la fête des pères, de la foire annuelle, c’est aussi la fête de Pu-Ya, fête de la communauté Sino-thaïe d’Udonthani.


Tout comme le dieu chinois et Divinité de miséricorde, Pu-Ya est vénéré par les gens modestes. Les personnes confrontées à des épreuves personnelles ont la croyance que la providence leur accordera en retour la solution à leurs problèmes. Un temple lui est d’ailleurs consacré. Il se situe derrière la gare ferroviaire d’Udonthani en bordure du lac de Nong Bua.


Un défilé a eu lieu ce jour dans les rues de la ville pour se terminer devant le complexe Robinson. A cette occasion, la route a été coupée à la circulation afin que les groupes Sino-thaïs fassent leurs démonstrations. Comme à l’accoutumée une foule énorme a assistée à cette fête.


Un hôtel des offrandes a été érigé devant lequel les groupes et les dragons viennent s’incliner. Le tout au son des tambours et pétards.












Mais que regardent-ils tous en l’air ?



Voici la réponse. Très spectaculaire.







De belles Sino-Thaïes.



Quelques images de la parade. Toujours haut en couleur.










Voir les commentaires

5 décembre : Soirée « cuisses de grenouilles »

Publié le par Patrick


5 décembre 2008, jour anniversaire du roi et également fête des pères en Thaïlande. A cette occasion, René et Daniel organisent une soirée « cuisses de grenouilles »

 

Le rendez-vous est donné à 19h00 au Pub-Restaurant « The Factory » restaurant tenu par René et sa compagne Nitaya.

 


Au menu, cuisses de grenouilles à la française, et pour les non amateurs, lasagnes. J’ai personnellement choisi les cuisses de grenouilles.

 

Une partie de la communauté française d’Udonthani était présente.

 

La soirée en photos.

 

Alain, très sérieux devant son assiette et sa compagne Gift.


Le 2e Alain et Pascal     

                      
             
Jean et Maurice


Simone et Max    

             
                         

A droite Jean-Luc  


Au centre, Didier.                                 


Jean-Michel et Tonio


- Ahhhhhh ! Mais c’est quoi ça ?

- Mais, des grenouilles ma chérie.


Et les autres. Désolé, je n’ai plu les noms en tête.





Rien au monde ne leur fera lever la tête. Bon appétit messieurs.



Les insolites.

 

La soirée est bien arrosée - Eh, combien de doigts tu vois ?


Et bien Alain, si ta mère te voyais….

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>