Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.

Publié le par Patrick

Udonthani. Incorporation militaire.

 

Tous les ans au mois d’avril a lieu le recrutement pour l’armée thaïlandaise.

 

Chaque année en avril, l'armée thaïlandaise recrute des appelés pour renflouer ses effectifs. Les volontaires ne suffisent pas, de nombreux conscrits sont donc tirés au sort. Oui, le service militaire pour les appelés se fait par tirage au sort.

L'angoisse du ticket rouge, qui signifie deux ans de service militaire, touche autant la famille que le jeune appelé. Un ticket noir est synonyme d'exemption.

Ce tirage au sort pour les jeunes ayant atteint l’âge de 20 ans a lieu chaque année au mois d'avril. En 2014, près de 100.000 nouvelles recrues ont été nécessaires sur les quelque 550.000 qui se sont présentées pour le recrutement.

 

A Udonthani les sélections ont eut lieux entre le 5 et 10 avril. Cela ne se passait pas dans une caserne mais dans le grand hall du centre commercial du Central Plaza ou les jeunes passaient leur visite médicale avant le tirage au sort de l’après midi.

J’y suis allé y faire un petit tour.

Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.
Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.
Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.
Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.

Le « 3e sexe » ne se mettait pas torse-nu.

Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.
Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.

Tous ceux déclarés aptes passaient en fin d’après midi au tirage au sort. Toutes les familles étaient présentes et ce tirage ressemblait plutôt à un show. Les familles applaudissaient ceux qui tiraient la « mauvaise couleur » soit la couleur rouge « Bon pour deux ans de services »

Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.
Thaïlande. Udonthani. Le service militaire en Thaïlande, histoire de loterie.

Commenter cet article

marchand jean-rené 04/10/2019 12:49

C'est bizarre car cela ressemble un peu à une foire..ou un comice agricole.

La visite médicale obligatoire semble très sommaire car les conscrits sont torse nus uniquement, même pas en sous-vêtements ( il faut dire que comme tout se passe en public devant les familles, c'est difficile de les faire se déshabiller plus mais Il pourrait y avoir un espace plus intime avec des paravents pour permettre au médecin de faire un véritable examen anatomique au moins visuel et on ne voit pas de balance pour vérifier le poids des conscrits car je suppose qu'il y a des normes sur le poids, la taille, le tour de poitrine ( c'est pour cela qu'ils sont torse nus sûrement)?) pour déclarer leur aptitude.
D'ailleurs en Russie où les mères de familles étaient jusqu'à une date récente parfois autorisées à rentrer dans les salles d'examen (de grands gymnases - dans certaines villes, pas à Moscou), cela n'empêchait pas les autorités militaires et médicales de faire se déshabiller complètement les conscrits convoqués en très grand nombre et de les examiner à poil les uns devant les autres, y compris devant les familles et les notables. C'est devenu moins indécent uniquelment il y a une dizaine d'années.

Mais chaque pays a ses traditions et méthodes..

On est évidemment loin en Thailande de la nudité obligatoire des conseils de révision en France jusqu'en 1965 ou même de la visite à poil ou en slip dans les centres de sélection où ça ne plaisantait pas.
l'ambiance y était moins festive que sur ces images.

En même temps il n'y a aucune intimité.
Tu ne dis pas si un jeune qui tire la mauvaise boule au tirage au sort et fait des études doit partir tout de suite au service militaire ou a droit à un sursis.
Et puis je trouve curieux que les familles applaudissent ceux qui ont tiré une boule rouge et vont partir au service car c'est assez sadique, c'est plutôt les autres plus chanceux qu'elles devraient applaudir .

Et puis même si la visite est sommaire, ce n'est pas très logique de la faire passer à tous les conscrits avant le tirage au sort alors que seuls moins un sur 5 sera retenu ; c'est une grande perte de temps, évidemment dans le cas contraire il faudrait avoir une liste complémentaire pour remplacer les quelques conscrits retenus au tirage au sort qui seraient déclarés inaptes médicalement.



Ce système de tirage au sort est d'une grande injustice cela si j'ai bien compris, il y a en a presque plus de 4 sur 5 qui échappent au service militaire et moins d'1 sur 5 doit perdre deux ans pour le faire.

marchand jean-rené 04/10/2019 11:58

la visite médicale semble assez sommaire comparée à ce qu'elle est en Russie ou à ce qu'elle était en France.
on est loin du conseil de révision passé à poil devant des notables jusqu'en 1965 ou même de la visite à poil ou en slip au centre de sélection.
c'est la présence des familles qui donne un aspect amusant et festif à ce tirage au sort mais quelle injustice pour ceux ( presque un cinquième des conscrits apparemment qui vont devoir faire deux n ans de service militaire à cause d'un mauvais tirage au sort. C'est un peu sadique de la part des familles de les applaudir, c'est plutôt les autres ceux qui y échappent qu'on devrait applaudir.

on ne sait pas s'il y a un sursis pour études s'ils sont déclarés aptes et ont choisi un mauvais numéro à 20 ans.

Je ne comprends pas trop pourquoi on fait passer à tous une visite médicale même sommaire alors qu' on pourrait faire passer cette visite uniquement à ceux qui ont tiré un mauvais numéro avec quelques conscrits supplémentaires pour faire face aux inaptitudes médicales mais ce serait moins long que d'examiner tous les jeunes.